Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable

Lac Le Barrois

Origine et signification Ce toponyme évoque le souvenir de Michel-Edme Le Barrois; il a été agent général de la compagnie des Indes occidentales entre 1665 et 1674 et peut-être même plus longtemps.

Sources

Roy, Pierre-Georges. « Jacques Barroys ». Bulletin des recherches historiques, volume 41, no 2, p. 83.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Le Barrois

Générique (avec ou sans particules de liaison) Lac

Type d'entité Lac

Région administrative Saguenay–Lac-Saint-Jean

Municipalité régionale de comté (MRC) Le Domaine-du-Roy

Municipalité Lac-Ashuapmushuan (Territoire non organisé)

Code géographique de la municipalité 91902

Latitude nord     Longitude ouest 48° 35' 48" 72° 52' 15"

Coordonnées décimales -72.87083      48.59666

Carte topographique 1/50 000 32A/10

Carte topographique 1/20 000 32A/10-0101

Ancien nom

  • Lac à la Croix

    La croix, principal symbole de la foi chrétienne, représentait à l'origine un instrument de supplice formé d'un poteau vertical coupé, dans sa partie supérieure, d'une traverse horizontale. Dans l'Antiquité, on condamnait à mort les criminels et ceux qui portaient atteinte à la sécurité de l'État en les attachant ou en les clouant par les extrémités sur une croix. Ainsi, les Romains s'en servirent pour mettre à mort Jésus (Ier siècle), prophète juif et fondateur du christianisme. Marqués par ce geste, les chrétiens - catholiques, protestants et orthodoxes - firent de la croix un des objets significatifs de leur croyance religieuse, l'installant notamment sur et dans leurs lieux de culte. On trouve aussi dans les églises catholiques le « chemin de la Croix », ensemble de 14 tableaux ou sculptures décrivant les étapes de la Passion du Christ. De plus, par le passé, on érigea une croix de chemin à l'intersection de nombreuses voies de communication. La société québécoise, longtemps dominée par le clergé et la symbolique catholiques, usèrent à de multiples reprises du mot « croix » pour dénommer des entités géographiques justement cruciformes (exclusivement des lacs), ou sises à proximité ou sur laquelle fut érigé une croix (monts, îles, cours d'eau, voies de communication et autres). Le mot croix, apparu à la fin du Xe siècle, vient du latin crux, crucis. Les Romains créèrent ou connurent la croix à l'époque des guerres contre Carthage (IIIe-IIe siècles avant J.-C.). Ce toponyme paraît sur un plan datant de 1947.

Nouvelle recherche

English  |  Español