Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable

Montagne à Michaud

Origine et signification Cette colline doit son nom à la famille Michaud qui a habité ce secteur après 1850. Antoine Michaud, pilote et agriculteur, s'y était installé également à la fin du XVIIIe siècle.

Sources

Le parc du Bic, par Louis Belzile et Daniel Fortin.

Date d'officialisation 1979-10-29

Spécifique Michaud

Générique (avec ou sans particules de liaison) Montagne à

Type d'entité Colline

Région administrative Bas-Saint-Laurent

Municipalité régionale de comté (MRC) Rimouski-Neigette

Municipalité Saint-Fabien (Municipalité de paroisse)

Code géographique de la municipalité 10070

Latitude nord     Longitude ouest 48° 21' 35" 68° 48' 24"

Coordonnées décimales -68.80666      48.35972

Carte topographique 1/50 000 22C/07

Carte topographique 1/20 000 22C/07-0101

Ancien nom

  • Cap Rond  (Colline)

    Le terme « rond », tout comme « ronde », possède plusieurs sens. L'adjectif « rond » qualifie toujours un objet de forme courbe, arrondie, circulaire (lac rond, et combien d'autres). Il s'agit sans doute de la signification la plus couramment employée au Québec et dans le monde francophone. On retient également ce mot pour désigner un individu ayant abusé de boissons enivrantes. Comme nom, il identifie à la fois une figure géométrique, un bassin rond rempli d'eau, un mouvement de bras ou de jambe. Dans le passé, les Québécois utilisèrent « rond à patiner » pour appeler plus particulièrement l'endroit recouvert de glace sur lequel on patine. En toponymie, les gens commencèrent également très tôt à dénommer de nombreuses réalités géographiques, surtout des lacs, décrivant ainsi dans bien des cas la forme de l'objet. Ce cap est situé sur le territoire du parc de conservation du Bic. Ce toponyme a été relevé dans un Bulletin de la Société de géographie du Québec datant de 1929.

Nouvelle recherche

English  |  Español