Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Rue Jacques-Parizeau


Origine et signification Cette voie de communication d’une longueur d’un peu plus de 600 m est située à Québec, plus précisément sur la colline Parlementaire. À son extrémité nord-est, on trouve l’hôtel du Parlement. De plus, la rue Jacques-Parizeau longe le Grand Théâtre, le parc de l’Amérique-Française et plusieurs édifices gouvernementaux, dont l’édifice Marie-Guyart.

Date d'attribution du nom : 2016.


Notice biographique

Jacques Parizeau (Montréal, 1930 – id., 2015) est le vingt-sixième premier ministre du Québec. Il occupe cette fonction du 26 septembre 1994 au 29 janvier 1996. Économiste de formation, il est l’un des conseillers les plus influents du gouvernement du Québec durant la décennie 1960. Jacques Parizeau est professeur à l’École des hautes études commerciales lorsqu’il fait son entrée à l’Assemblée nationale en 1976 en tant que député du Parti québécois dans la circonscription de L’Assomption. Il devient chef de son parti en 1988.

Sa carrière est marquée principalement par deux convictions : comme homme politique, Jacques Parizeau place l’indépendance du Québec au centre de son action, et, comme économiste, il conçoit l’État comme un outil essentiel à l’édification des piliers de l’émancipation économique. Il est l’un des principaux artisans de la création de la Société générale de financement, de la Caisse de dépôt et placement du Québec, de la Régie des rentes du Québec et du Régime d’épargne-actions. Malgré son retrait de la politique active en 1996, Jacques Parizeau demeure un observateur passionné et un critique éminent de la scène politique québécoise. Il publie, entre autres ouvrages, Pour un Québec souverain et La souveraineté du Québec hier, aujourd’hui et demain. Plus d’un pense qu’il a présidé à l’émergence d’un capitalisme franco-québécois. Parmi les lieux nommés en souvenir de ce premier ministre, mentionnons un édifice public, des parcs publics et des voies de communication.

En 2015, en raison de son influence sur le cours de l’histoire du Québec, Jacques Parizeau a été désigné personnage historique. Pour plus de détails, consultez la fiche consacrée à ce premier ministre dans le Répertoire du patrimoine culturel du Québec.

Source :
Principales sources (Consultées en novembre 2020.)
Site Web de l'Assemblée nationale
Site Web du Répertoire du patrimoine culturel du Québec
Site Web du Dictionnaire biographique du Canada
Site Web Généalogie Québec
Site Web Ancestry
Plateforme de recherche Érudit

Date d'officialisation 2016-07-29

Spécifique Jacques-Parizeau

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Capitale-Nationale

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Québec (Ville)

Code géographique de la municipalité 23027

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Jacques-Parizeau

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Jacques-Parizeau

Ancien nom

  • Rue Saint-Amable

    Le nom de cette voie de communication rappelle le souvenir d'Amable Berthelot (1777-1847), avocat, officier de milice, homme politique, auteur et bibliophile. La rue Saint-Amable est située sur des terrains ayant appartenu à la famille Berthelot dès 1748, alors que Charles Berthelot, grand-père d'Amable Berthelot, arrivé en Nouvelle-France en 1726, acquit le fief de Villeray. Deux autres voies de communication dont le nom rappelle la famille Berthelot se trouvent à proximité, soit la rue Berthelot et la rue du Marché-Berthelot.

Nouvelle recherche

English  |  Español