Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Rue Maisonneuve


Origine et signification Cette voie de communication se trouve à Val-David, dans les Laurentides. Son nom rappelle le souvenir de Paul de Chomedey de Maisonneuve.


Notice biographique

Paul de Chomedey de Maisonneuve (Neuville-sur-Vanne, France, 1612 – Paris, France, 1676) est un militaire français. Il est l’un des cofondateurs de Montréal, alors appelée Ville-Marie, et son premier gouverneur. Issu de la noblesse, Paul de Chomedey de Maisonneuve rejoint l’armée française dès son jeune âge et combat aux Pays-Bas espagnols dans le contexte de la guerre de Trente Ans (de 1618 à 1648). Fort de son expérience du champ de bataille et de ses convictions religieuses, il est recruté par la Société Notre-Dame de Montréal, dont l’objectif est de fonder une colonie missionnaire en Nouvelle-France, pour veiller à l’établissement d’une communauté sur l’île de Montréal.

Parti de La Rochelle au printemps 1641, Paul de Chomedey de Maisonneuve arrive à Québec à la fin de l’été après une traversée difficile. Le 17 mai 1642, il débarque sur l’île de Montréal, en compagnie de Jeanne Mance (1606-1673) et d’une cinquantaine de pionniers, et fonde Ville-Marie sur la pointe à Callière. Faisant construire un fort, une chapelle, un hôpital et des habitations, il pose rapidement les bases de la colonie tout en assurant sa défense contre les incursions des Iroquois. Lors d’un séjour en France en 1646, il décline l’offre d’être promu gouverneur de la Nouvelle-France afin de pouvoir continuer de présider aux destinées de sa jeune colonie. Toutefois, l’établissement peu peuplé se retrouve encore plus exposé aux attaques des Iroquois après la destruction de la Huronie en 1649. Déterminé à mieux outiller Ville-Marie pour faire face à cette menace, Paul de Chomedey de Maisonneuve fonde la milice de la Sainte-Famille et entreprend deux voyages en France, en 1651 et 1657, au cours desquels il réussit à recruter plusieurs centaines de colons, dont Marguerite Bourgeoys (1620-1700). Or, en 1663, l’établissement du gouvernement royal en Nouvelle-France et la cession par la Société Notre-Dame de l’île de Montréal aux Sulpiciens annoncent la fin de son long mandat. Après environ 25 ans à assurer la défense de la colonie montréalaise et à veiller au développement de cette dernière, qui sera appelée à devenir un important centre de traite des fourrures, puis la métropole du Québec, Paul de Chomedey de Maisonneuve reçoit, en 1665, l’ordre de retourner en France. Il se retire à Paris, où il meurt dans l’ombre en 1676.

La mémoire de Paul de Chomedey de Maisonneuve est très honorée au Québec. En 2013, ce pionnier de la Nouvelle-France a d’ailleurs été désigné personnage historique par le gouvernement du Québec.

Sources

Dictionnaire biographique du Canada (consulté en octobre 2023)
Répertoire du patrimoine culturel du Québec (consulté en octobre 2023)
Site Web de l'Encyclopédie canadienne (consulté en octobre 2023)

-->

Date d'officialisation 1988-03-09

Spécifique Maisonneuve

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Laurentides

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Laurentides

Municipalité Val-David (Municipalité de village)

Code géographique de la municipalité 78010

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Maisonneuve

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Maisonneuve

Nouvelle recherche

English  |  Español