Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Rue Wolfe


Origine et signification Cette voie de communication se trouve à Lac-Mégantic, en Estrie. Son nom rappelle le souvenir de James Wolfe (1727-1759), major-général britannique.

Notons que cette voie est située à proximité de la rue Montcalm, dont le nom rappelle le souvenir de Louis-Joseph de Montcalm (1712-1759), le général français que James Wolfe a affronté lors de la bataille des Plaines d’Abraham, à Québec.

Notice biographique

James Wolfe (Westerham, Angleterre, 1727 – Québec, 1759) est un major-général, notamment connu pour avoir commandé les forces britanniques lors de la bataille des Plaines d'Abraham. Officier déjà bien établi au début de la guerre de Sept Ans (1756-1763), il est nommé à la tête de l'une des trois brigades envoyées en Nouvelle-France sous la direction de Jeffery Amherst (1717-1797). Au cours des mois de juin et de juillet 1758, James Wolfe s'illustre lors du siège de Louisbourg, une forteresse stratégique située sur l'île du Cap-Breton. Louisbourg capitule finalement le 26 juillet, mais, en raison de la longue résistance des troupes françaises, les Britanniques se résignent à reporter leur assaut sur Québec à l'année suivante.  

De retour en Angleterre pour l'hiver, James Wolfe est nommé major-général et commandant des forces terrestres de l'expédition contre Québec. Le 26 juin 1759, les Britanniques accostent à l'île d'Orléans, entamant le siège de la capitale coloniale qui durera près de trois mois. James Wolfe envisage plusieurs stratagèmes avant de lancer une attaque du côté de la baie de Beauport, le 31 juillet. Après l'échec de cet assaut, il bombarde la ville de Québec et envoie ses troupes semer la dévastation dans les paroisses environnantes dans le but d'attirer son rival français, Louis-Joseph de Montcalm (1712-1759), en dehors de ses fortifications. Redoutant l'approche de l'hiver, James Wolfe tente finalement un débarquement plus près de Québec, à l'anse au Foulon, dans la nuit du 12 au 13 septembre. Le lendemain, alors que les Britanniques prennent position sur les plaines d'Abraham, Louis-Joseph de Montcalm commet l'erreur de les attaquer sans attendre des renforts. L'affrontement tourne rapidement à l'avantage des troupes régulières britanniques, mieux rompues aux batailles rangées à l'européenne. Toutefois, James Wolfe est touché par trois balles au cours de ce bref combat et succombe peu après. La majorité de l'armée française se replie vers Montréal et Québec capitule le 18 septembre, après la mort de Louis-Joseph de Montcalm. 

Sources

Dictionnaire biographique du Canada (consulté en décembre 2022)
Répertoire du patrimoine culturel du Québec (consulté en décembre 2022)
Site Web de l'Encyclopédie Britannica (consulté en décembre 2022)
Site Web de l'Encyclopédie canadienne (consulté en décembre 2022)

Date d'officialisation 1996-08-16

Spécifique Wolfe

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Estrie

Municipalité régionale de comté (MRC) Le Granit

Municipalité Lac-Mégantic (Ville)

Code géographique de la municipalité 30030

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Wolfe

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Wolfe

Ancien nom

  • Chemin de la Dam

Nouvelle recherche

English  |  Español