Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Rue Verchères


Origine et signification Cette voie de communication se trouve à Saint-Félicien, au Saguenay–Lac-Saint-Jean, dans un quartier résidentiel situé à proximité de la rivière Ashuapmushuan. D’une longueur d’un peu moins de 250 m, elle est orientée dans un axe nord-ouest–sud-est pour la plus grande partie de son tracé.

Notice biographique

Madeleine de Verchères (Verchères, 1678 – Sainte-Anne-de-la-Pérade, 1747) est une héroïne légendaire de la Nouvelle-France. Fille de François Jarret de Verchères (1632-1700), elle grandit sur la seigneurie de Verchères, un domaine particulièrement exposé aux attaques des Iroquois. En 1692, à l'âge de 14 ans seulement et en l'absence de ses parents, Madeleine de Verchères entre dans la légende en défendant le fort familial contre un détachement d'Iroquois, en usant de ruse et de subterfuges. Ses actions héroïques lors de ce siège ont inspiré moult récits de l'événement, dont certains sont considérés par les historiens comme plus fidèles à la réalité que d'autres. Après la mort de son père en 1700, elle s'occupe de la seigneurie pendant quelques années avant d'épouser, en 1706, l'officier et seigneur Pierre-Thomas Tarieu de La Pérade (1677-1757).

Consultez la fiche consacrée à cette femme dans le Répertoire du patrimoine culturel du Québec.

Date d'officialisation 1992-04-24

Spécifique Verchères

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Saguenay–Lac-Saint-Jean

Municipalité régionale de comté (MRC) Le Domaine-du-Roy

Municipalité Saint-Félicien (Ville)

Code géographique de la municipalité 91042

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Verchères

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Verchères

Nouvelle recherche

English  |  Español