Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable

Rivière Famine
Msakik8n (Rivière)  - Variante traditionnelle autochtone

Origine et signification Cette rivière, qui s’étire sur plus de 50 km, se déverse dans la rivière Chaudière au cœur de la ville de Saint-Georges, en Beauce. Sur son cours se trouvent de nombreuses cascades. Elle est alimentée par plusieurs cours d’eau, dont la rivière des Abénaquis, la rivière Veilleux, la rivière à la Raquette et la rivière Cumberland.

Sur une carte de 1665, la rivière est désignée sous l'appellation Mesakkikkan. Un peu plus tard, est relevé le nom Mataka, celui-ci comportant l'idée de confluence. Quant au toponyme Rivière Famine, sa plus ancienne mention semble être sur une carte dessinée vers 1761 par l’ingénieur militaire britannique John Montresor (1736-1799). Certains pensent que le nom Famine fait allusion à l'étiage très prononcé que connaît généralement la rivière en été et qui se remarque surtout sous le pont qui l'enjambe près de son embouchure. Avant la construction du pont, on la traversait à gué.

Toutefois, il est vraisemblable que le nom Rivière Famine rappellerait plutôt le sort qu’ont vécu, en 1652, le père jésuite Gabriel Druillettes (1610-1681) et ses compagnons. Partis en voyage d’exploration sur cette rivière, ils en revinrent affamés. Pour survivre, le père Druillettes dut manger en chemin ses souliers en cuir bouilli, sa camisole en peau d’orignal et les cordes en babiche de ses raquettes.

Un ancien chemin de fer, qui reliait Saint-Georges à Lac-Frontière, longeait autrefois la rivière Famine sur tout son parcours. À diverses reprises depuis 1850, on a exploité les sables aurifères que recèlent les alluvions de cette rivière d'importance régionale.

Sources

Société historique Sartigan

-->

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Famine

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rivière

Type d'entité Rivière

Région administrative Chaudière-Appalaches

Municipalité régionale de comté (MRC) Beauce-Sartigan

Municipalité Saint-Georges (Ville)

Code géographique de la municipalité 29073

Latitude               Longitude (coord. sexagésimales) 46° 07' 45" -70° 41' 32"

Latitude               Longitude (coord. décimales) 46.12918 -70.69241

Carte topographique 1/50 000 21L02

Carte topographique 1/20 000 21L02 -0202

Variante traditionnelle autochtone

  • Msakik8n (Rivière)

    Msakik8n est le nom que les Abénakis, ou W8banakiak en langue abénakise, utilisent pour désigner la rivière dont le nom officiel est Rivière Famine. Ce cours d’eau, qui s’étire sur plus de 50 km, se déverse dans la rivière Chaudière au cœur de la ville de Saint-Georges et est alimenté notamment par la rivière des Abénaquis.

    Le nom Msakik8n, qui signifie « grand champ », n’est pas étranger aux paysages qui marquent la Beauce. Sur une carte de 1665, la rivière est désignée sous l’appellation Mesakkikkan et un peu plus tard, sous celle de Mataka; toutes deux comportent l’idée de « confluence ».

    Le caractère « 8 », appelé ou latin, est l’une des 20 lettres de l’alphabet abénakis. Le « 8 » se prononce aon, un mélange des sons an et on.

    Msakik8n se prononce msa-qué-conne.

Nouvelle recherche

English  |  Español