Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Rue Fournier


Origine et signification Cette voie de communication se trouve à Sherbrooke, en Estrie. Son nom rappelle le souvenir de Gérard Fournier (Chapleau, Ontario, 1930  – Sherbrooke, 2019). En 1947, ce dernier a commencé sa carrière comme cheminot pour le Canadien Pacifique (CP), en Ontario. De plus, en tant que soudeur, il a travaillé à l'entretien des voies ferrées. En 1949, il est allé à Sherbrooke pour y rejoindre son père, lequel travaillait aussi pour le CP. Entre 1949 et 1976, Gérard Fournier a occupé successivement les fonctions d'homme de triage, de contremaître de triage et d'agent de triage. De 1976 jusqu'à sa retraite, en 1986, il a été agent de triage principal, poste qu'avait aussi occupé son père. Entre 1974 et 1983, il a été conseiller municipal d'Ascot, aujourd'hui un secteur de Sherbrooke. Il a été le président du comité à l'origine de l'ouverture, en 1981, du parc Belvédère. Enfin, Gérard Fournier est aussi connu pour être l'un des membres fondateurs du Club optimiste d'Ascot.

-->

Date d'officialisation 1990-10-19

Spécifique Fournier

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Estrie

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Sherbrooke (Ville)

Code géographique de la municipalité 43027

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Fournier

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Fournier

Nouvelle recherche

English  |  Español