Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable

Les Portes de l'Enfer

Origine et signification Les Portes de l'Enfer identifient une vallée de la réserve faunique des Laurentides qui longe la rivière Pikauba, à 12 km au nord du lac Jacques-Cartier et à 4,5 km à l'ouest de la route 175. La vallée est ceinturée de montagnes dont certains sommets s'élèvent à plus de 1 000 m. Le nom de cette vallée remonte au XIXe siècle. Il ne paraît pas encore dans les rapports d'exploration de William Ware, en 1833, ni dans celui de Daniel Wilkie et de William Sheppard en 1834 relatifs au chemin qui devait relier Québec au Lac-Saint-Jean. Une voie de colonisation entre le Lac-Saint-Jean et la ville de Québec par la rivière Pikauba, qui portait à l'époque le nom de Chicoutimi, fut ouverte en 1865. Elle n'était praticable que l'hiver, comme le rapportent les époux Davenport dans leurs récits d'une expédition effectuée en août et septembre 1871. En raison de la topographie et du climat, les voyageurs nommaient un segment de cette route. Les Portes de l'Enfer – parfois attestée au singulier comme en fait foi la carte officielle du Québec de 1946 –, tant ils y subissaient les effets de la neige, de la glace et du vent. En 1888, avec l'arrivée du chemin de fer, le gouvernement ferme les Portes de l'Enfer. En 1928, il ouvrira une nouvelle voie de communication, en gravier cette fois, puis, vers 1950, ce sera la route 175 actuelle, communément appelée Boulevard Talbot. Le mot porte, qui s'emploie généralement au pluriel, existe depuis déjà plusieurs siècles et provient du bas latin porta, brèche, passage, défilé. Avant le XVe siècle, il désignait des passages étroits entre les montagnes. Voir : Enfer, Rivière de l'.

Sources

Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1991-08-02

Spécifique Portes de l'Enfer

Générique (avec ou sans particules de liaison) Les

Type d'entité Vallée

Région administrative Capitale-Nationale

Municipalité régionale de comté (MRC) La Côte-de-Beaupré

Municipalité Lac-Jacques-Cartier (Territoire non organisé)

Code géographique de la municipalité 21904

Latitude               Longitude (coord. sexagésimales) 47° 43' 42" -71° 15' 45"

Latitude               Longitude (coord. décimales) 47.72833 -71.2625

Carte topographique 1/50 000 21M/11

Carte topographique 1/20 000 21M/11-0201

Ancien nom

  • La Porte de l'Enfer  (Vallée)

Nouvelle recherche

English  |  Español