Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Rue de Chambly


Origine et signification Cette voie de communication se trouve à Sherbrooke, dans l'arrondissement des Nations. Son nom rappelle le fort de la Nouvelle-France, situé près de l'embouchure de la rivière Richelieu et construit par Jacques de Chambly (vers 1612-1687) en 1665.

Notice biographique

Jacques de Chambly (Cerny-en-Laonnois, France, vers 1612 – Martinique, 1687) est un militaire et administrateur colonial français. Issu d'une vieille famille de la noblesse appauvrie par les guerres, il entreprend une carrière militaire et sert en Hongrie dans sa jeunesse. En 1665, afin de contrer la menace iroquoise qui pèse sur les colons français, Louis XIV (1638-1715) dépêche les quelque 1 300 hommes du régiment de Carignan-Salières en Nouvelle-France. Alors capitaine de la compagnie Chambly de ce régiment, Jacques de Chambly arrive dans la colonie en juin. Sous les ordres du marquis Alexandre de Prouville de Tracy (vers 1596-1670), il construit le fort Saint-Louis sur les rives de la rivière Richelieu, lequel sera rapidement connu sous le nom de Fort Chambly. À l'automne 1666, Jacques de Chambly prend part à l'expédition française en territoire iroquois. Cette campagne victorieuse mène à l'aboutissement des négociations de paix l'année suivante. 

Après la pacification de la colonie, Jacques de Chambly reourne brièvement en France, mais, recommandé par l'intendant Jean Talon (1626-1694), il revient dès 1670 comme capitaine d'une compagnie de la marine. Jacques de Chambly travaille alors à l'établissement d'une colonie agricole autour du fort Saint-Louis et se voit concéder, en 1672, une seigneurie, qui prendra son nom, sur ce territoire. Plusieurs de ses soldats s'y installent. L'année suivante, Jacques de Chambly remplace Hector d'Andigné de Granfontaine (1627-1696) en tant que gouverneur de l'Acadie. Cependant, capturé par des corsaires hollandais à l'été 1673, il est retenu prisonnier à Boston pendant quelques années et retourne en France après sa libération, en 1676. Nommé commandant militaire aux Antilles en 1677, Jacques de Chambly ne reviendra donc pas en Nouvelle-France. Après avoir obtenu le poste de gouverneur de la Grenade en 1679, il cède sa seigneurie à sa fiancée, Marie-Françoise de Thavenet (vers 1643-1694). Puis, de 1680 jusqu'à son décès, Jacques de Chambly exerce la fonction de gouverneur de la Martinique. 

Sources

Les noms de rues de Sherbrooke (1825-1980).
Dictionnaire biographique du Canada (consulté le 03-08-2021)
Site Web de la Société d'histoire de la seigneurie de Chambly (consulté le 03-08-2021)

-->

Date d'officialisation 1993-03-05

Spécifique Chambly

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue de

Type d'entité Rue

Région administrative Estrie

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Sherbrooke (Ville)

Code géographique de la municipalité 43027

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue de Chambly

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue de Chambly

Nouvelle recherche

English  |  Español