Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Rue Dumont


Origine et signification Cette rue se trouve dans l’arrondissement du Vieux-Longueuil, à Longueuil. Plus précisément, elle est située dans un secteur où les voies de communication sont désignées par des noms commençant par la lettre « D ». On rappelle ici le souvenir de Gabriel Dumont.

Notice biographique

Gabriel Dumont (Winnipeg, Manitoba, 1837 – Saint-Isidore-de-Bellevue, Saskatchewan, 1906) est un chasseur et un chef métis, particulièrement connu pour son rôle comme commandant militaire des Métis lors de la rébellion du Nord-Ouest, en 1885. Né à Saint-Boniface, aujourd'hui un quartier de Winnipeg, dans la colonie de la rivière Rouge, il est issu d'une famille métisse francophone catholique de chasseurs de bisons. Gabriel Dumont s'initie à la chasse dès son jeune âge et fait ses premières armes pendant la bataille du Grand Coteau, en 1851, alors que les Métis remportent une victoire éclatante contre une large troupe de Sioux. Habile guerrier rompu à la diplomatie des Prairies, il est élu, en 1863, chef de chasse des Métis qui ont migré vers la Saskatchewan dans le sillage des troupeaux de bisons de plus en plus clairsemés. Au cours des années 1870, Gabriel Dumont tente d'organiser politiquement les Métis afin de préserver leur autonomie et de réorienter leur économie. 

En 1884, alors que les Métis de la Saskatchewan se retrouvent menacés par la colonisation anglo-protestante et le refus du gouvernement canadien de reconnaître leur droit de propriété sur leurs terres, Gabriel Dumont demande au célèbre chef Louis Riel (1844-1885) de mettre un terme à son exil américain afin de les aider à défendre leurs droits. Cependant, en mars 1885, les deux hommes se résignent à l'échec des négociations et convainquent leur peuple de prendre les armes. À la suite de la proclamation du gouvernement provisoire de la nation métisse nouvellement indépendante, Gabriel Dumont est nommé commandant militaire. Grâce à son habileté tactique, les Métis remportent les deux premiers affrontements de la rébellion du Nord-Ouest. Toutefois, la milice canadienne, bien supérieure en nombre et mieux équipée, leur inflige une défaite décisive lors de la bataille de Batoche (du 9 au 12 mai), s'emparant de leur capitale et mettant fin au soulèvement. Apprenant la reddition de Louis Riel, Gabriel Dumont se réfugie aux États-Unis, où il rejoint pendant un temps le célèbre Wild West Show de Buffalo Bill (1846-1917). Devant l'indignation provoquée au Québec par l'exécution de Louis Riel, le gouvernement canadien accorde l'amnistie à Gabriel Dumont. Des nationalistes québécois encouragent celui-ci à revenir au pays afin de témoigner de ses expériences lors de la rébellion. En 1893, Gabriel Dumont retourne s'installer parmi les siens en Saskatchewan, se retirant définitivement de la vie publique. Si Gabriel Dumont n'a pas marqué aussi durablement la mémoire collective québécoise que Louis Riel, il reste un héros populaire important pour les Métis qui n'ont pas oublié sa lutte pour la défense de leurs droits.

Sources

Le patrimoine toponymique de la ville de Longueuil, 1991.
Dictionnaire biographique du Canada (consulté en juillet 2023)
Site Web de l'Encyclopédie canadienne (consulté en juillet 2023)

-->

Date d'officialisation 1994-03-31

Spécifique Dumont

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Longueuil (Ville) (Longueuil)

Code géographique de la municipalité 58227

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Dumont

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Dumont

Le nom en rouge correspond à la municipalité qui existait avant les fusions municipales. Dans une adresse, il faut continuer d'utiliser le nom de cette ancienne municipalité.

Nouvelle recherche

English  |  Español