Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Rue Parent


Origine et signification Cette voie de communication se trouve à Longueuil, dans un quartier résidentiel de l’arrondissement de Greenfield Park. D’une longueur de 350 m, la rue Parent est orientée dans un axe nord-ouest–sud-est. Son nom rappelle le souvenir d’Étienne Parent.

Date d’attribution du nom : 1965.

Notice biographique

Étienne Parent (Québec, 1802 – Ottawa, 1874) est journaliste, avocat, homme politique et fonctionnaire. Considéré comme l'un des chefs des patriotes de Québec, Étienne Parent est un intellectuel respecté et influent. De 1822 à 1825, il est rédacteur du Canadien, puis, de 1825 à 1831, de la section française de La Gazette de Québec. Ces deux journaux défendent les intérêts des Canadiens français, et les articles qu'il rédige démontrent clairement sa position en faveur de l'égalité civile et politique pour ses compatriotes. Associé de près au Parti patriote, il prend la direction du Canadien en 1831 et adopte comme devise « notre langue, nos institutions, nos lois ». En juin de la même année, il propose la création d'une association nationale et patriotique sous le patronage de saint Jean-Baptiste. Les idées qu'il véhicule dans son journal inspirent certaines des 92 résolutions qui seront adoptées en 1834 par la Chambre d'assemblée du Bas-Canada – ces dernières concernent notamment l'établissement d'un gouvernement responsable (c'est-à-dire exerçant un pouvoir concret sur l'administration des affaires internes de l'État), l'amélioration du système de vente des terres publiques et le respect du principe de l'égalité devant la loi, sans distinction d'origine, de langue ou de religion. Convaincu de la justesse de la cause patriote, Étienne Parent préconise avant tout des changements constitutionnels. Il refuse l'usage des armes et dénonce la violence. Au cours des années 1837-1838, c'est donc avec sa plume et son verbe qu'Étienne Parent défend les convictions patriotes et condamne les excès de la répression militaire. En raison de ses écrits, le gouvernement l'emprisonne quelques mois avant de le libérer, sans procès, en avril 1839. À l'aube de l'union du Bas-Canada et du Haut-Canada, Étienne Parent, qui a été anti-unioniste un certain temps, se rallie aux réformistes de Louis-Hippolyte La Fontaine et appuie leur programme, qui réclame notamment la responsabilité ministérielle. De 1841 à 1842, Étienne Parent siège comme député de Saguenay à l'Assemblée législative de la province du Canada. Au cours des années qui suivent, il occupe plusieurs postes de haut fonctionnaire. Étienne Parent est aussi l'un des précurseurs d'un discours axé sur l'importance pour les Canadiens français de s'engager dans leur développement économique.

-->

Date d'officialisation 1994-03-31

Spécifique Parent

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Longueuil (Ville) (Longueuil)

Code géographique de la municipalité 58227

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Parent

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Parent

Le nom en rouge correspond à la municipalité qui existait avant les fusions municipales. Dans une adresse, il faut continuer d'utiliser le nom de cette ancienne municipalité.

Nouvelle recherche

English  |  Español