Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Rue Lévis


Origine et signification Cette voie de communication se trouve dans l’arrondissement du Vieux-Longueuil, à Longueuil. Son nom rappelle le souvenir de François-Gaston de Lévis.

Date d’attribution du nom : 30 juin 1949.

Anciens noms : Rue Monk, Rue Porteous et Rue Bittieus.

Notice biographique

François-Gaston de Lévis, duc de Lévis (Ajac, France, 1719 – Arras, France, 1787), est un militaire français, notamment connu pour avoir remporté la bataille de Sainte-Foy. Issu d’une branche appauvrie d’une famille de la vieille noblesse, il entame une carrière militaire dès l’âge de 16 ans. Se distinguant par sa bravoure et ses habiletés tactiques pendant la guerre de succession de Pologne (de 1733 à 1738) et la guerre de succession d’Autriche (de 1740 à 1748), François-Gaston de Lévis gravit les échelons de l’armée française et est fait chevalier de l’ordre de Saint-Louis en 1748. 

Dans le contexte de la guerre de Sept Ans (de 1756 à 1763), François-Gaston de Lévis est nommé commandant en second des forces chargées de veiller à la défense de la Nouvelle-France. Sous les ordres de Louis-Joseph de Montcalm (1712-1759), il participe, en 1757, à l’expédition victorieuse contre le fort William-Henry, dans l’actuel État de New York. L’année suivante, le chevalier de Lévis joue un rôle décisif lors de la bataille de Carillon, qui voit quelque 3500 soldats et miliciens français repousser une armée de plus de 15 000 hommes. Néanmoins, devant la supériorité numérique croissante des Britanniques et la chute de la forteresse de Louisbourg, les forces françaises doivent se replier dans la vallée du Saint-Laurent et préparer la ville de Québec pour une offensive inévitable. En juin 1759, l’armée de James Wolfe (1727-1759) accoste à l’île d’Orléans, entamant ainsi le siège de la capitale coloniale, qui durera près de trois mois. François-Gaston de Lévis commande les troupes qui repoussent un premier assaut des Britanniques lors de la bataille de Beauport, en juillet. Or, s’étant vu confier la mission de consolider les défenses de Montréal peu après cet affrontement, il ne se trouve pas à Québec au moment de la bataille des plaines d’Abraham (le 13 septembre 1759).

Louis-Joseph de Montcalm succombant à ses blessures le lendemain de cette défaite décisive, François-Gaston de Lévis lui succède à la tête des forces françaises en Nouvelle-France. Il rassemble rapidement les troupes en déroute, puis planifie une offensive printanière afin de reprendre Québec. Le 28 avril 1760, le chevalier de Lévis remporte la bataille de Sainte-Foy, les quelque 5000 soldats et miliciens sous son commandement forçant les près de 4000 réguliers de James Murray (1721-1794) à se replier à l’intérieur des murs de la capitale coloniale. Les Français entament alors le siège de la ville, mais doivent retraiter quelques semaines plus tard en raison de l’arrivée de renforts britanniques. Si François-Gaston de Lévis souhaite livrer bataille à Montréal malgré l’important désavantage numérique des Français, le gouverneur général Pierre de Rigaud de Vaudreuil (1698-1778) décide de capituler en septembre 1760. Regagnant la France, le chevalier de Lévis est promu lieutenant-général en 1761, puis continue de servir en Europe jusqu’à la conclusion de la guerre de Sept Ans. En reconnaissance de sa remarquable carrière militaire, il est nommé maréchal de France en 1783, puis fait duc l’année suivante.

La mémoire de François-Gaston de Lévis, personnage marquant de la guerre de la Conquête, est très honorée au Québec. 

Sources

Le patrimoine toponymique de la ville de Longueuil, 1991.
Dictionnaire biographique du Canada (consulté en octobre 2023)
Répertoire du patrimoine culturel du Québec (consulté en octobre 2023)
Site Web de l'Encyclopédie canadienne (consulté en octobre 2023)

-->

Date d'officialisation 1994-03-31

Spécifique Lévis

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Longueuil (Ville) (Longueuil)

Code géographique de la municipalité 58227

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Lévis

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Lévis

Le nom en rouge correspond à la municipalité qui existait avant les fusions municipales. Dans une adresse, il faut continuer d'utiliser le nom de cette ancienne municipalité.

Nouvelle recherche

English  |  Español