Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Rue Louis-Hébert


Origine et signification Ce toponyme honore la mémoire de Louis Hébert (Paris, 1575 - Québec, 1627), apothicaire français. Il est le premier colon français à tirer lui-même les fruits du sol de la Nouvelle-France. En 1606, il accompagne Champlain et De Monts à Port-Royal, en Acadie. Il y séjourne de nouveau, cette fois avec Poutrincourt et Champlain, de 1610 à 1613, où il soigne les Blancs et les Amérindiens. Il revient ensuite s'établir à Québec en 1617, avec sa femme Marie Rollet et ses trois enfants. C'est lui qui introduit la culture de plantes européennes en Nouvelle-France, notamment le pommier, en sa qualité de cultivateur acharné. De plus, Louis Hébert reçoit, en 1623, le fief du Sault-au-Matelot, endroit où se trouvent de nos jours la basilique de Québec, le Petit Séminaire de Québec ainsi que les rues Hébert et Couillard. Il est mort des suites d'une chute sur la glace, en 1627.

Sources

Le patrimoine toponymique de la ville de Longueuil, 1991.
Dictionnaire Biographique du Canada.
Dictionnaire Larousse canadien des noms propres.

-->

Date d'officialisation 1994-03-31

Spécifique Louis-Hébert

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Longueuil (Ville) (Longueuil)

Code géographique de la municipalité 58227

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Louis-Hébert

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Louis-Hébert

Le nom en rouge correspond à la municipalité qui existait avant les fusions municipales. Dans une adresse, il faut continuer d'utiliser le nom de cette ancienne municipalité.

Nouvelle recherche

English  |  Español