Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Rue Parmentier


Origine et signification Cette rue se trouve à Repentigny, dans Lanaudière. Plus précisément, elle est située dans un secteur où les voies de communication sont désignées par des noms commençant par la lettre « P ». On rappelle ici le souvenir d’Antoine Parmentier.


Notice biographique

Antoine-Augustin Parmentier (Montdidier, France, 1737 – Paris, France, 1813) est un pharmacien militaire et un agronome français, qui est particulièrement connu pour avoir popularisé la consommation de la pomme de terre en France. Issu d'une famille bourgeoise, il s'initie à la pharmacie dès 1750. Dans le contexte de la guerre de Sept Ans (de 1756 à 1763), Antoine Parmentier s'engage dans l'armée comme apothicaire en 1757. Bien que fait prisonnier à cinq reprises, il gravit rapidement les échelons. Alors qu'il est retenu en Prusse, Antoine Parmentier est notamment nourri de pommes de terre – tubercule originaire des Amériques dont la culture est interdite en France depuis 1748, car on le croit responsable de l'appauvrissement du sol et de maladies comme la lèpre.

Devenu apothicaire-major à l'Hôtel des Invalides, Antoine Parmentier publie, en 1772, un mémoire exhaustif au sujet de la pomme de terre dans le cadre d'un concours organisé par l'Académie de Besançon afin de trouver des substituts alimentaires pouvant pallier la pénurie de certains aliments lors des périodes de famine. Rencontrant un grand succès, ses travaux permettent de faire lever l'interdit frappant la culture de la pomme de terre. Antoine Parmentier poursuit au cours des décennies suivantes ses efforts pour promouvoir la consommation de ce tubercule et démonter les préjugés à son endroit. Auteur de plus de 160 ouvrages scientifiques, il s'intéresse également à l'amélioration de la qualité du pain, à la conservation des aliments, à l'extraction du sucre et à l'hygiène publique. Quelque peu marginalisé lors des premières années de la Révolution française (de 1789 à 1799) en raison de son association avec la monarchie, Antoine Parmentier est néanmoins admis à l'Académie des sciences en 1795, puis bénéficie d'une grande influence sous le régime napoléonien. À titre de premier pharmacien de l'armée et d'inspecteur général du service de santé, il impose notamment la vaccination contre la variole et veille à l'amélioration de l'hygiène sur les navires. Cet éminent agronome s'éteint en 1813. Plus de deux siècles après son décès, de nombreux mets à base de pommes de terre sont encore nommés en son honneur, rappelant sa contribution à la popularisation de cet aliment. 

Sources

Repentigny et ses rues (Paul van Wassenhoven,1994)
Site Web de l'Encyclopédie Larousse (consulté en février 2024)
Site Web de l'Encyclopédie Universalis (consulté en février 2024)

Date d'officialisation 1996-03-29

Spécifique Parmentier

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Lanaudière

Municipalité régionale de comté (MRC) L'Assomption

Municipalité Repentigny (Ville)

Code géographique de la municipalité 60013

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Parmentier

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Parmentier

Nouvelle recherche

English  |  Español