Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Rue Molière


Origine et signification Cette rue se trouve à Repentigny, dans Lanaudière. Plus précisément, elle est située dans un secteur où les voies de communication sont désignées par des noms de personnes célèbres. On rappelle ici le souvenir de Jean-Baptiste Poquelin (1622-1673), dit Molière, célèbre dramaturge français.

Notice biographique

Jean-Baptiste Poquelin (Paris, France, 1622 – id., 1673), dit Molière, est un célèbre dramaturge, comédien, metteur en scène et chef de troupe français. En 1643, il fonde l'Illustre théâtre, notamment avec l'actrice Madeleine Béjart (1618-1672). Peu après, Jean-Baptiste Poquelin prend le nom de scène de Molière, par lequel il sera dès lors connu. Cette première entreprise parisienne se révélant un échec, Molière rejoint, en 1645, une troupe itinérante dont il devient rapidement l'un des meneurs. Délaissant progressivement les tragédies, pour lesquelles il est peu doué, le jeune dramaturge obtient beaucoup de succès avec ses farces et ses comédies lors de tournées provinciales au cours des 13 années suivantes. 

Grâce au patronage de Philippe d'Orléans (1640-1701), le frère cadet du roi Louis XIV (1638-1715), la troupe de Molière effectue ses débuts devant la cour en 1658. Les pièces Les précieuses ridicules (1659) – une satire de l'univers des salons parisiens – et Sganarelle ou Le cocu imaginaire (1660) se révèlent des triomphes, permettant à la troupe de s'établir durablement dans la capitale. Auteur provocateur, Molière n'hésite pas à se moquer des mœurs de ses contemporains et à mettre en évidence les vices de l'esprit ou de la société. L'école des femmes (1662), Dom Juan ou Le festin de pierre (1665) et, surtout, Le Tartuffe ou L'imposteur (1669) font particulièrement scandale. Cette dernière pièce, qui dénonce l'hypocrisie religieuse, est interdite à la demande du clergé après quelques représentations en 1664, mais Molière persévère et elle est finalement reprise cinq ans plus tard. 

En 1665, la troupe de Molière passe officiellement sous la protection du roi. La carrière du dramaturge connaît alors son apogée. Celui-ci collabore avec les meilleurs architectes de scène et musiciens de son temps pour présenter des spectacles à la cour de Versailles, inventant notamment le genre de la comédie-ballet avec le compositeur Jean-Baptiste Lully (1632-1687). Au cours de cette période faste, Molière produit, entre autres, Le misanthrope (1666), Le médecin malgré lui (1666), L'avare (1668), Le bourgeois gentilhomme (1670), Les fourberies de Scapin (1671) et Les femmes savantes (1672). Certaines de ses œuvres se révèlent des succès immédiats, d'autres assureront sa gloire a posteriori. Acteur comique de grand talent, Molière interprète lui-même les rôles marquants de ses pièces, de Sganarelle à Harpagon, en passant par Alceste. Le 10 février 1673, il est victime d'un malaise lors d'une représentation du Malade imaginaire et succombe à son domicile peu après. 

L'œuvre de Molière se compose d'une trentaine de farces, de comédies et de comédies-ballets. Explorant toute la gamme des effets comiques, elle donne un élan vital au théâtre en élevant le genre de la comédie, auparavant considéré comme mineur. Généralement admiré par ses contemporains, Molière jouit aujourd'hui d'une grande renommée internationale. Plusieurs de ses pièces restent parmi les plus jouées du répertoire occidental, et certaines ont été adaptées au cinéma ou à la télévision. Son œuvre demeure un jalon incontournable de l'enseignement littéraire francophone. Surtout, l'usage courant de la périphrase la langue de Molière atteste de la place emblématique du dramaturge dans la culture populaire.

Sources

VAN WASSENHOVEN, Paul. Repentigny et ses rues, 1994.
Site Web de l'Encyclopédie Britannica (consulté le 9-11-2022)
Site Web de l'Encyclopédie Larousse (consulté le 9-11-2022)
Site Web de l'Encyclopédie Universalis (consulté le 9-11-2022)

-->

Date d'officialisation 1996-03-29

Spécifique Molière

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Lanaudière

Municipalité régionale de comté (MRC) L'Assomption

Municipalité Repentigny (Ville)

Code géographique de la municipalité 60013

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Molière

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Molière

Nouvelle recherche

English  |  Español