Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Rue Nelson


Origine et signification Cette voie de communication se trouve à Repentigny, dans Lanaudière. Son nom rappelle le souvenir de Horatio Nelson (1758-1805), célèbre vice-amiral britannique.

Notice biographique

Horatio Nelson, 1er vicomte Nelson et duc de Bronte (Burnham Thorpe, Angleterre, 1758 – cap de Trafalgar, Espagne, 1805), est un vice-amiral britannique, qui s'est illustré pendant les guerres de la Révolution française et les guerres napoléoniennes. Issu d'une famille relativement prospère, il entre dans la marine dès l'âge de 12 ans. Horatio Nelson fait ses premières armes pendant la guerre d'indépendance des États-Unis. Gravissant rapidement les échelons, il est nommé lieutenant en 1777, puis capitaine en 1779. 

En 1793, l'entrée de la Grande-Bretagne dans les guerres de la Révolution française permet à Horatio Nelson, qui s'est retrouvé sans navire pendant quelques années, de reprendre son service actif. Rejoignant la flotte méditerranéenne, il se distingue notamment lors du siège de Calvi (1794), au cours duquel il perd son œil droit. Nommé commodore en 1796, Horatio Nelson gagne ses galons de contre-amiral l'année suivante, à la suite de la bataille du cap Saint-Vincent. Il joue un rôle décisif dans cette victoire britannique contre la marine espagnole, capturant deux navires. Quelques mois plus tard, Horatio Nelson perd son bras droit lors d'un assaut raté sur Santa Cruz de Tenerife, aux îles Canaries. Après une période de convalescence en Angleterre, il regagne le théâtre méditerranéen dans le contexte de l'invasion de l'Égypte par Napoléon Bonaparte (1769-1821) et, à la suite d'une longue poursuite, remporte une victoire éclatante dans la baie d'Aboukir. La flotte française est quasiment anéantie au cours de la nuit du 1er au 2 août 1798. Cette bataille représente un revers décisif pour les ambitions de conquêtes orientales de Napoléon et permet à la marine britannique de reprendre le contrôle de la mer Méditerranée. 

Devenu un héros national, Horatio Nelson est promu vice-amiral à la suite de son retour au pays. Fait vicomte à la suite de la bataille de Copenhague en 1801, il est nommé commandant de la flotte méditerranéenne en 1803. Le 21 octobre 1805, au large du cap de Trafalgar, Horatio Nelson remporte sa plus grande victoire contre les flottes combinées de la France et de l'Espagne. Au cours de cette bataille, il mène la charge à bord du HMS Victory, mais, grièvement blessé par un tireur d'élite, il succombe quelques heures plus tard une fois la victoire acquise. Le triomphe de Trafalgar écarte définitivement la menace d'une invasion française de la Grande-Bretagne et assure la suprématie navale britannique pour au moins un siècle. 

En raison de ses nombreuses victoires, de sa bravoure et de sa fin tragique, Horatio Nelson est célébré, particulièrement au XIXe siècle, comme un héros à travers tout l'Empire britannique et devient le symbole de la puissance de la marine britannique.

Sources

VAN WASSENHOVEN, Paul. Repentigny et ses rues, 1994.
Site Web Encyclopédie Britannica (consulté le 14-03-2022)
Site Web Encyclopédie Larousse (consulté le 14-03-2022)
Site Web Encyclopédie Universalis (consulté le 14-03-2022)

-->

Date d'officialisation 1996-03-29

Spécifique Nelson

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Lanaudière

Municipalité régionale de comté (MRC) L'Assomption

Municipalité Repentigny (Ville)

Code géographique de la municipalité 60013

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Nelson

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Nelson

Nouvelle recherche

English  |  Español