Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Rue Arthur-LeBlanc


Origine et signification Ce nom s'inscrit dans une thématique odonymique se rapportant à des noms de musiciens et de compositeurs québécois. Le musicien et violoniste Arthur LeBlanc (1906-1985), originaire de Saint-Anselme, au Nouveau-Brunswick, était le fils d'un luthier et professeur de violon. Dès l'âge de 5 ans, il était reconnu comme prodige et, dans les années 1940 et 1950, il devint l'un des plus célèbres violonistes du Canada. À partir de 1946, le virtuose donnait ses concerts avec un violon Stradivarius de 1733, nommé «Des Rosiers», du nom d'une famille lyonnaise à laquelle il avait appartenu pendant un siècle. Cet instrument, offert à LeBlanc à la suite d'une souscription publique, est maintenant la propriété de la famille d'Angèle Dubeau. À titre de compositeur, on lui doit notamment Petite suite canadienne et Chant des pins. Le nom de Arthur LeBlanc désigne aussi un pavillon du camp musical du Lac-Saint-Jean, à Métabetchouan, où un concert-hommage avait lieu le 19 juillet 1987, lors du dévoilement des deux noms.

-->

Date d'officialisation 2003-07-16

Spécifique Arthur-LeBlanc

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Boucherville (Ville)

Code géographique de la municipalité 58033

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Arthur-LeBlanc

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Arthur-LeBlanc

Nouvelle recherche

English  |  Español