Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Rue Jeanne-Déchard


Origine et signification Cette voie de communication se trouve dans un quartier résidentiel de Carignan, en Montérégie. D’une longueur de 280 m, elle est orientée dans un axe nord-ouest−sud-est.

Notice biographique

Jeanne Déchard (Mézy-Moulins, France, vers 1643 – Batiscan, 1686) est une Fille du roi qui a émigré en Nouvelle-France en 1667. Partie de Dieppe à bord du navire Le Saint-Louis, elle arrive à Québec à la fin du mois de septembre. La même année, Jeanne Déchard, qui sait écrire, est recensée à Montréal comme « fille à marier ». Le 16 février 1668, elle épouse Jean Collet (vers 1637-1699), dans la paroisse Notre-Dame, à Montréal. Ce dernier est arrivé en Nouvelle-France en 1665, en tant que soldat du Régiment de Carignan-Salières. Jeanne Déchard s’établit avec son mari à Chambly, puis à Batiscan. Elle donnera naissance à cinq enfants.

-->

Date d'officialisation 2002-06-11

Spécifique Jeanne-Déchard

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) La Vallée-du-Richelieu

Municipalité Carignan (Ville)

Code géographique de la municipalité 57010

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Jeanne-Déchard

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Jeanne-Déchard

Nouvelle recherche

English  |  Español