Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Rue Jean-De La Fontaine


Origine et signification Cette rue est située dans un secteur de Sherbrooke, en Estrie, où les voies de communication sont désignées par des noms d'écrivains de langue française. On rappelle ici le souvenir de Jean de La Fontaine (1621-1695).

Notice biographique

Jean de La Fontaine (Château-Thierry, France, 1621 – Paris, France, 1695) est un écrivain célèbre pour ses contes et ses fables. Issu de la bourgeoisie provinciale, il fait des études en droit avant d’acquérir, en 1652, une charge de maître des Eaux et Forêts. Fréquentant parallèlement les milieux lettrés parisiens, La Fontaine publie sans grand succès une première pièce de théâtre, L’eunuque, en 1654. Néanmoins, il réussit à gagner la faveur du surintendant général des Finances, Nicolas Fouquet (1615-1680), pour le compte duquel il écrit Adonis (1658) et Le songe de Vaux (1659). À la suite de la disgrâce de son puissant patron en 1661, La Fontaine prend sa défense dans l’Élégie aux nymphes de Vaux (1662) et l’Ode au roi (1663), s’attirant ainsi la rancœur de Louis XIV (1638-1715). Dénué de fortune personnelle, La Fontaine doit alors s’attacher à l’entourage de nouveaux mécènes, notamment la duchesse douairière d’Orléans, Marguerite de Lorraine (1615-1672), puis Marguerite Hessein de La Sablière (1640-1693). 

La Fontaine obtient finalement une certaine renommée grâce à ses recueils de Contes et nouvelles en vers (1665, 1666 et 1671). Ses contes, gaillards et licencieux, mais rédigés dans un style raffiné, lui attirent autant d’ennemis que d’admirateurs. Or, le chef-d’œuvre de La Fontaine reste ses Fables, dont il publie le premier recueil en 1668. Ce dernier comporte, entre autres, les célèbres fables La cigale et la fourmi, Le corbeau et le renard, La grenouille qui se veut faire aussi grosse que le bœuf ainsi que Le lièvre et la tortue. De nouveaux recueils suivent en 1678, puis en 1693. Au total, l’œuvre de La Fontaine compte plus de 240 fables. Tirant notamment son inspiration chez des auteurs de l’Antiquité, le fabuliste réussit, sans sacrifier la volonté d’instruire, à renouveler par son style poétique un genre considéré comme mineur et didactique. Moraliste mais point moralisateur, il met en scène des animaux pour critiquer les hommes et dénoncer les grands problèmes de son époque tout en contournant la censure. En reconnaissance de son œuvre, La Fontaine entre, malgré l’hostilité de Louis XIV, à l’Académie française en 1684. Après sa mort, ses fables ont pris une place importante dans l’éducation française et elles sont encore considérées comme l’un des plus grands chefs-d’œuvre de la littérature française. 

Sources

Site Web de L'Encyclopédie Larousse (consulté le 23-07-2021)
Site Web de L'Encyclopédie Universalis (consulté le 23-07-2021)
Site Web de l'Académie française (consulté le 23-07-2021)

Date d'officialisation 2007-01-16

Spécifique Jean-De La Fontaine

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Estrie

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Sherbrooke (Ville)

Code géographique de la municipalité 43027

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Jean-De La Fontaine

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Jean-De La Fontaine

Nouvelle recherche

English  |  Español