Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Rue Jean-Paul-II


Origine et signification Cette voie de communication se trouve à Magog, en Estrie. Son nom rappelle le souvenir de Jean-Paul II (1920-2005), 264e pape de l’Église catholique.

Notice biographique

Karol Józef Wojtyla, qui deviendra le pape Jean-Paul II, naît le 18 mai 1920, à Wadowice, en Pologne. Passionné de littérature et de théâtre, il étudie ces disciplines à l'université Jagellonne, à Cracovie, jusqu'au moment où l'Allemagne nazie envahit la Pologne, en septembre 1939. Afin d'échapper à la déportation, Karol Wojtyla travaille comme ouvrier dans une usine chimique, à Cracovie. C'est durant cette période que l'idée lui vient de devenir prêtre. Les séminaires étant alors interdits, il suit des cours illégaux dirigés par le cardinal-archevêque de Cracovie en 1942, puis il est ordonné prêtre en 1946.

Envoyé à Rome cette même année afin de poursuivre ses études doctorales en théologie, il soutient sa thèse en 1948 et revient en Pologne où il occupe la fonction de curé, notamment dans une paroisse de Cracovie. Parallèlement à cette charge, il enseigne au Grand Séminaire de Cracovie et à la Faculté de théologie de Lublin et publie un ouvrage intitulé Morale sociale catholique (1953), qui se veut une critique du capitalisme et du marxisme. Ordonné évêque en 1958, il poursuit son ascension et devient archevêque en 1964, puis cardinal en 1967. Le 16 octobre 1978, Karol Wojtyla succède à Jean-Paul Ier (1912-1978) et prend à cette occasion le nom de Jean-Paul II.

Polyglotte et doté d'un grand charisme, Jean-Paul II multiplie les voyages autour du monde, rassemblant des millions de fidèles. En tout, il accomplit plus d'une centaine de voyages apostoliques à l'étranger, devenant même le premier pape à être reçu dans un pays musulman, soit le Maroc. Le 13 mai 1981, il est victime d'un attentat perpétré par un tireur d'origine turque sur la place Saint-Pierre et se remet de ses blessures en quelques semaines. En 1984, Jean-Paul II devient le premier pape à venir au Québec.

Durant son pontificat, il entreprend d'instaurer un dialogue avec les représentants des autres religions et il met sur pied, en 1985, les Journées mondiales de la jeunesse. Considéré comme l'un des acteurs principaux de la chute du communisme, Jean-Paul II est également le pape ayant célébré le plus de cérémonies de béatification (147) et de canonisation (51).

Bien qu'atteint de la maladie de Parkinson depuis le début des années 1990, il reste actif et effectue un voyage historique à Jérusalem en mars 2000, au cours duquel il cherche à améliorer les relations entre l'Église catholique romaine et les Juifs. Jean-Paul II s'éteint le 2 avril 2005, au Vatican, après un pontificat de plus de 26 ans. Canonisé en 2014, il a été le premier pape non italien depuis le XVIe siècle et son règne a été le troisième plus long, après ceux de saint Pierre et de Pie IX.

Sources

Site Web de l'Encyclopédie Larousse (consulté le 19 décembre 2022)
Site Web de l'Encyclopédie Britannica (consulté le 19 décembre 2022)
Site Web du Vatican (consulté le 19 décembre 2022)

-->

Date d'officialisation 2008-11-06

Spécifique Jean-Paul-II

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Estrie

Municipalité régionale de comté (MRC) Memphrémagog

Municipalité Magog (Ville)

Code géographique de la municipalité 45072

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Jean-Paul-II

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Jean-Paul-II

Ancien nom

  • Boulevard Pie-XII

Nouvelle recherche

English  |  Español