Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable

Circonscription électorale de Lotbinière-Frontenac

Origine et signification Établie en 2011, cette circonscription électorale provinciale est située dans la région de Chaudière-Appalaches. En 2021, elle regroupe environ 56 000 électeurs répartis sur un territoire couvrant un peu plus de 3 300 km2. Elle comprend, entre autres, Leclercville, Lotbinière, Saint-Apollinaire, Thetford Mines et Adstock.

La circonscription électorale de Lotbinière-Frontenac est désignée par les noms des deux principales anciennes circonscriptions qui la composent, soit Lotbinière et Frontenac. Le premier nom rappelle le souvenir d'Henri-Gustave Joly de Lotbinière, ancien premier ministre du Québec. Le deuxième rappelle la mémoire de Louis de Buade de Frontenac, gouverneur de la Nouvelle-France de 1672 à 1682 et de 1689 à 1698.

Date d'attribution du nom : 2011.


Notice biographique

Henri-Gustave Joly de Lotbinière (Épernay, 1829 – Québec, 1908) est le quatrième premier ministre du Québec, du 8 mars 1878 au 30 octobre 1879. Né en France, cet avocat de formation fait son entrée à l’Assemblée législative en 1867 en tant que député du Parti libéral dans la circonscription de Lotbinière. Il est choisi chef de son parti en 1869. Comme premier ministre, ses principales préoccupations sont la réduction des dépenses publiques et le développement ferroviaire sur la rive nord du Saint-Laurent. En 1879, son gouvernement concrétise l’un de ses objectifs avec la mise en service du chemin de fer Québec, Montréal, Ottawa et Occidental, mieux connu sous le nom de Chemin de fer du Nord. De 1879 à 1883, Henri-Gustave Joly de Lotbinière siège à l’Assemblée législative comme chef de l’opposition. Parmi les lieux nommés en souvenir de ce premier ministre, mentionnons une circonscription électorale, un site patrimonial et une voie de communication.

En raison de son influence sur le cours de l’histoire du Québec, Henri-Gustave Joly de Lotbinière a été désigné personnage historique en 2012. Pour plus de détails, consultez la fiche consacrée à ce premier ministre dans le Répertoire du patrimoine culturel du Québec.

Sources

Principales sources (Consultées en novembre 2020.)
Site Web de l'Assemblée nationale
Site Web du Répertoire du patrimoine culturel du Québec
Site Web du Dictionnaire biographique du Canada
Site Web Généalogie Québec
Site Web Ancestry
Plateforme de recherche Érudit

Date d'officialisation 2012-08-09

Spécifique Lotbinière-Frontenac

Générique (avec ou sans particules de liaison) Circonscription électorale de

Type d'entité Circonscription électorale

Région administrative Chaudière-Appalaches

Municipalité régionale de comté (MRC) Lotbinière

Municipalité Saint-Sylvestre (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 33007

Latitude nord     Longitude ouest 46° 22' 00" 71° 14' 00"

Coordonnées décimales -71.23333      46.36666

Carte topographique 1/50 000 21L/06

Carte topographique 1/20 000 21L/06-0102

Anciens noms

  • Circonscription électorale de Frontenac

    Il est à noter que cette circonscription n'existe plus depuis le 1er août 2012, date à laquelle la carte électorale du Québec a été changée. Son territoire a été intégré à celui d'autres circonscriptions. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire l'ancienne circonscription électorale de Frontenac. Celle-ci est située au sud de Québec, à mi-chemin entre le Saint-Laurent et la frontière canado-américaine. Le comté, établi en 1912, résultait de la subdivision du comté de Compton en deux portions, soit Frontenac et Compton. À elle seule, la ville de Thetford Mines regroupe près de la moitié de la population totale. Le moteur de l'activité économique est la production de l'amiante suivie par l'industrie du textile et du mobilier. Quant à l'agriculture, elle est encore pratiquée par 30 % de la population réunie en des petits centres et occupée sur une base saisonnière à diverses activités industrielles dans le principal pôle économique. Le nom de cette circonscription électorale évoque Louis de Buade de Frontenac (1622-1698), gouverneur de la Nouvelle-France de 1672 à 1682 et de 1689 à 1698. Voir : Buade (canton).

  • Circonscription électorale de Lotbinière

    Il est à noter que cette circonscription n'existe plus depuis le 1er août 2012, date à laquelle la carte électorale du Québec a été changée. Son territoire a été intégré à celui d'autres circonscriptions. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire l'ancienne circonscription électorale de Lotbinière. Cette circonscription électorale, limitée au nord par le Saint-Laurent, comprend une population répartie dans plusieurs petites municipalités, les plus importantes étant Laurier-Station, Saint-Apollinaire et Saint-Agapit. Dépourvu d'un centre urbain qui pourrait assumer les fonctions d'un pôle économique, ce territoire où se pratiquent surtout les grandes cultures orientées vers l'industrie laitière de même que vers l'élevage porcin et ovin, compte toutefois pas moins de 140 entreprises manufacturières. Les plus importantes sont reliées à l'industrie du bois de construction, à la fabrication de portes, de fenêtres et de meubles, et aussi à l'alimentation. Emprunté au nom de la seigneurie (1672), Lotbinière a désigné un comté dès 1829 et, par la suite, des entités administratives et électorales, assez nombreuses et diversifiées pour faire de ce nom un authentique nom de région.

Nouvelle recherche

English  |  Español