Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Place Hector-Berlioz


Origine et signification Cette place se trouve à Châteauguay, en Montérégie. Plus précisément, elle est située dans un secteur où les voies de communication sont désignées par des noms en lien avec la musique. On rappelle ici le souvenir d'Hector Berlioz.

Notice biographique

Hector Berlioz (La Côte-Saint-André, France, 1803 – Paris, id., 1869) est un compositeur connu comme l'une des figures marquantes de la musique romantique européenne. Son œuvre, imprégnée par la puissance du sentiment dramatique et par la somptuosité de l'écriture orchestrale, compte des symphonies, des opéras, des ouvertures, des morceaux sacrés et une cantate.

Descendant d'une importante famille dauphinoise, Hector Berlioz étudie quelques années au séminaire avant que son père, médecin, assure son éducation. Outre les matières de base, il apprend la musique par la pratique de la guitare et du flageolet, ancêtre de la flûte à bec, en plus de s'initier à la composition. En 1821, malgré son intérêt pour la musique, Hector Berlioz part pour Paris afin d'y entreprendre des études en médecine. À l'issue de sa première année dans la Ville Lumière, il renonce à ce cursus et décide de se consacrer entièrement à sa passion. Il étudie alors la musique auprès des compositeurs français Jean-François Lesueur (1760-1837) et Antoine Reicha (1770-1836), fréquente l'Opéra de Paris et intègre le Conservatoire de Paris, en 1826. Il participe également plusieurs fois au prestigieux concours de Rome, de 1826 à 1828, mais sans succès.

En 1830, à sa cinquième tentative, Hector Berlioz remporte le Prix de Rome pour sa cantate Sardanapale et amorce un séjour à la villa Médicis. La même année, il achève la composition de la Symphonie fantastique, œuvre phare de son répertoire. Celle-ci est accueillie favorablement, valant ainsi au compositeur une première reconnaissance par le public. De retour à Paris en 1832, il épouse l'année suivante Harriet Smithson (1800-1854), actrice irlandaise, avec qui il aura un fils, Louis (1834-1867). Devenu critique à la Gazette musicale puis au Journal des débats, Hector Berlioz compose à cette époque plusieurs œuvres, dont Harold en Italie (1834), Benvenuto Cellini (1838), Roméo et Juliette (1839) et La Damnation de Faust (1846). Également reconnu pour ses qualités de chef d'orchestre, il dirige ses propres créations et parcourt l'Europe, se produisant notamment en Russie et en Angleterre. Affligé par le décès de son épouse et par la maladie, Hector Berlioz poursuit tout de même son œuvre de composition avec Les Troyens (1856-1858) et Béatrice et Bénédict (1860-1862), avant de s'éteindre à Paris, le 8 mars 1869.

Sources

Site Web de l'Encyclopédie Britannica (consulté le 10 janvier 2024)
Site Web Symphoniz (consulté le 10 janvier 2024)
Site Web Musicologie (consulté le 10 janvier 2024)

Date d'officialisation 2010-06-21

Spécifique Hector-Berlioz

Générique (avec ou sans particules de liaison) Place

Type d'entité Place (voie)

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Roussillon

Municipalité Châteauguay (Ville)

Code géographique de la municipalité 67050

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, place Hector-Berlioz

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Place Hector-Berlioz

Nouvelle recherche

English  |  Español