Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Boulevard Basile-Routhier


Origine et signification Notice biographique

Adolphe-Basile Routhier (1839-1920), né à Saint-Placide, dans Deux-Montagnes, était avocat, poète, dramaturge et essayiste. Nommé à la Cour supérieure en 1872, il en devint juge en chef en 1904.Il s'était établi définitivement à Québec en 1889.Il a été, en 1904 et 1905, administrateur de la province de Québec, en l'absence du lieutenant-gouverneur.Intéressé à l'histoire, il a laissé une œuvre littéraire considérable.Son roman Le Centurion (1909) a été traduit en plusieurs langues. Il est surtout connu comme auteur des paroles de l'hymne Ô Canada qui fut d'abord interprété lors des grandes célébrations de la fête nationale, à Québec, du 24 juin 1880. Il fut l'un des membres fondateurs de la Société royale du Canada, il en fut le président en 1915.

-->

Date d'officialisation 2011-11-02

Spécifique Basile-Routhier

Générique (avec ou sans particules de liaison) Boulevard

Type d'entité Boulevard

Région administrative Lanaudière

Municipalité régionale de comté (MRC) L'Assomption

Municipalité Repentigny (Ville)

Code géographique de la municipalité 60013

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, boulevard Basile-Routhier

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Boulevard Basile-Routhier

Ancien nom

  • Rue Basile-Routhier

    Notice biographique

    Adolphe-Basile Routhier (1839-1920), né à Saint-Placide, dans Deux-Montagnes, était avocat, poète, dramaturge et essayiste. Nommé à la Cour supérieure en 1872, il en devint juge en chef en 1904.Il s'était établi définitivement à Québec en 1889.Il a été, en 1904 et 1905, administrateur de la province de Québec, en l'absence du lieutenant-gouverneur.Intéressé à l'histoire, il a laissé une œuvre littéraire considérable.Son roman Le Centurion (1909) a été traduit en plusieurs langues. Il est surtout connu comme auteur des paroles de l'hymne Ô Canada qui fut d'abord interprété lors des grandes célébrations de la fête nationale, à Québec, du 24 juin 1880. Il fut l'un des membres fondateurs de la Société royale du Canada, il en fut le président en 1915.

Nouvelle recherche

English  |  Español