Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Rue Marie-Pasquier


Origine et signification Cette voie de communication se trouve dans un quartier résidentiel de Beaumont, en Chaudière-Appalaches. D’une longueur de 120 m, elle débute à la rue Charles-Couillard et se termine par une boucle.

Notice biographique

Marie Pasquier (Brie-Comte-Robert, France, 1638 – Québec, 1685), dite de Franclieu, est une Fille du roi qui a émigré en Nouvelle-France en 1667. Partie de Dieppe à bord du navire Le Saint-Louis, elle arrive à Québec à la fin du mois de septembre. Notons que, fait plutôt rare, cette Fille du roi, qui sait écrire, est issue d’une famille noble. Après avoir passé un contrat de mariage devant le notaire Romain Becquet, le 5 janvier 1668, Marie Pasquier épouse Charles Couillard (1647-1715), le 10 janvier suivant, dans la paroisse Notre-Dame-de-Québec, à Québec. Plus jeune fils de Guillaume Couillard – le premier colon anobli par le roi Louis XIV –, Charles Couillard devient seigneur des Islets et de Beaumont en 1672. Le couple établit sa résidence au manoir seigneurial de Beaumont. Six enfants naissent de cette union, mais un seul, Charles-Marie Couillard de Beaumont, héritera de la seigneurie.


Date d'officialisation 2012-02-15

Spécifique Marie-Pasquier

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Chaudière-Appalaches

Municipalité régionale de comté (MRC) Bellechasse

Municipalité Beaumont (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 19105

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Marie-Pasquier

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Marie-Pasquier

Nouvelle recherche

English  |  Español