Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Rue Jeanne-Richer


Origine et signification Ce nom rappelle le souvenir de Jeanne Richer, engagée à La Rochelle en France, avec son époux Jean Bonnard, dit Lafortune, maître cloutier, pour faire des clous et travailler à la forge. Elle arrive en Nouvelle-France en 1641, repart en France trois années plus tard, en 1644, et revient à Québec avec son mari en 1646. Ce mariage est annulé une vingtaine d'années plus tard; aucun enfant n'est né de cette union. Jeanne Richer contracte, en 1668, un deuxième mariage avec Léonard Tresny, dit Laverdure, ancien sergent du régiment de Carignan-Salière. Ils s'établissent à l'île d'Orléans, aucun enfant ne naîtra non plus de cette union. Au recensement de 1681, elle déclare avoir 86 ans. Elle décède en 1684 à L'Ange-Gardien.

-->

Date d'officialisation 2013-09-11

Spécifique Jeanne-Richer

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) La Vallée-du-Richelieu

Municipalité Carignan (Ville)

Code géographique de la municipalité 57010

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Jeanne-Richer

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Jeanne-Richer

Nouvelle recherche

English  |  Español