Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Rue Patricia-Paré


Origine et signification

Cette voie de communication se trouve à Mont-Tremblant, dans les Laurentides. D’une longueur de 125 m, son tracé débute à la rue Trudel et se termine par une boucle.

Date d’attribution du nom : 2017.

Notice biographique

Patricia Paré (Dublin, Irlande, 1918 – Sainte-Agathe-des-Monts, 2003) est une athlète émérite et une militante pour l’égalité des sexes. Elle est membre du Penguin Ski Club, premier club féminin de ski en Amérique du Nord, fondé en 1932 et établi à Saint-Sauveur, dans les Laurentides. En 1937, à Banff en Alberta, Patricia Paré remporte le championnat canadien de ski. Deux années plus tard, elle devient la première femme à remporter la descente en slalom Québec-Kandahar de Mont-Tremblant.

Ayant à cœur la cause des femmes, Patricia Paré milite activement pour les faire admettre au sein de l’Alliance des moniteurs de ski du Canada. Elle-même devient d’ailleurs la première monitrice féminine de l’école de ski de Hans Falkner, à Mont-Tremblant, en 1939. En 1940, elle fait partie de l’équipe olympique canadienne; toutefois, les Jeux olympiques de cette année-là sont annulés en raison de la Deuxième Guerre mondiale. En 1959, Patricia Paré fonde l’école de ski Pat-Paré à Val-Morin, qu’elle dirige jusqu’en 1984. Elle est intronisée au Temple de la renommée du Musée du ski des Laurentides à Saint-Sauveur en 1983.



-->

Date d'officialisation 2017-08-31

Spécifique Patricia-Paré

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Laurentides

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Laurentides

Municipalité Mont-Tremblant (Ville)

Code géographique de la municipalité 78102

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Patricia-Paré

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Patricia-Paré

Nouvelle recherche

English  |  Español