Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Rue Berri


Origine et signification La première dénomination d'une partie de cette voie de communication, avec l'orthographe de Berry, suscite plusieurs interprétations quant à son origine. La plus récente, basée sur l'examen du Terrier du Saint-Laurent de l'année 1663 démontre qu'une section de cette rue marque la borne ouest de la terre acquise le 25 avril 1659 par Simon Després dit Berry. Cette terre va de la rivière Saint-Martin (rue Saint-Antoine) aux environs de la rue Sherbrooke, entre les rues Berri et Labelle. Abstraction faite d'une interruption entre le boulevard Rosemont et la rue Jean-Talon, la rue Berri s'étend du fleuve à la rivière des Prairies. Son développement s'est fait cependant très progressivement. Ouverte avant 1818, entre la rue Saint-Louis et Saint-Antoine, elle est prolongée jusqu'à la rue de la Commune en 1895, lorsque l'on exproprie des terrains pour la construction de la gare Viger. À cette occasion, la vieille rue Saint-Giles, ouverte en 1681, disparaît dans la rue Berri basse, qui passe sous un viaduc. À différents moments, au cours du XXe siècle, on regroupe sous cette même dénomination, plusieurs voies de communication dans le prolongement l'une de l'autre, situées au nord du square Viger. La section qui traverse ce square est ouverte, à la suite d'une décision du comité exécutif, en date du 14 octobre 1929. Enfin, le 25 novembre 1968, un dernier tronçon, entre la rue Gilford et le boulevard Saint-Joseph, est intégré. La rue Berri offre plusieurs images. Dans le Vieux-Montréal, dont elle marque la limte est, la rue Berri ne garde presque rien du régime français, si ce n'est que les aménagements actuels du Vieux-Port nous rappellent l'emplacement d'une porte dans le mur de fortifications donnant accès au fleuve. Par contre, à partir du boulevard René-Lévesque, la petite rue s'élargit, prend des allures d'une autoroute, seul tronçon d'une autoroute nord-sud projetée. Après le tunnel de la rue Sherbrooke, arrivée à la rue Roy, la large artère se transforme à nouveau, devient une rue résidentielle bordée d'arbres. Sous ces apparences diverses, la rue Berri cache une autre réalité qui, depuis les années 60, modifie considérablement le mode de vie des Montréalais. Sous cette rue roule désormais le métro, reliant le sud et le nord de la ville, remplaçant en quelque sorte l'autoroute projetée. Date de désignation : 25 avril 1876. Anciennement : Rue Berry, Ruelle Guy, Rue Saint-Giles, Chemin des Tanneries, Rue Lajeunesse, Rue Saint-Denis, Rue Pontiac.

Sources

Les rues de Montréal : répertoire historique, 1995.

Date d'officialisation 1990-01-25

Spécifique Berri

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Montréal

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Montréal (Ville) (Montréal)

Code géographique de la municipalité 66023

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Berri

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Berri

Le nom en rouge correspond à la municipalité qui existait avant les fusions municipales. Dans une adresse, il faut continuer d'utiliser le nom de cette ancienne municipalité.

Nouvelle recherche

English  |  Español