Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable

Aéroport international Jean-Lesage

Origine et signification Cet aéroport international, dont l’identifiant de localisation est YQB, est situé au 505, rue Principale, à Québec, dans l’arrondissement de Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge.

Les premières infrastructures aéroportuaires sont construites en 1939 à l’endroit où se trouve maintenant l’aéroport international Jean-Lesage, pour les besoins de la Deuxième Guerre mondiale. C’est le 11 septembre 1941 que le premier vol militaire est enregistré. À partir de 1943, les activités de l’aéroport se tournent progressivement vers une utilisation commerciale. La première aérogare est inaugurée le 17 septembre 1957. Avec le développement des avions à réaction, la demande des usagers augmente. Conséquemment, une nouvelle aérogare est construite en 1973 et la piste principale est prolongée à deux reprises. En 1993, l’aéroport connu alors sous le nom Aéroport de Québec devient l’aéroport international Jean-Lesage, en souvenir de Jean Lesage, ancien premier ministre du Québec. En 2008, une nouvelle aérogare est inaugurée.

Date d'attribution du nom : 1993.


Notice biographique

Jean Lesage (Montréal, 1912 – Québec, 1980) est le dix-neuvième premier ministre du Québec. Il occupe ce poste du 5 juillet 1960 au 16 juin 1966. Avocat de formation, il remporte la course à la chefferie du Parti libéral en 1958, avant de faire son entrée à l’Assemblée législative en 1960 lorsqu’il est élu député du Parti libéral dans la circonscription de Québec-Ouest. La modernisation de la société québécoise, qui s’amorce dès le début de son mandat, lui vaut le titre de père de la Révolution tranquille. Sous son administration, l’âge légal pour voter passe de 21 à 18 ans. Son gouvernement procède aussi à la création du ministère de l’Éducation, du ministère des Affaires culturelles, de la Société générale de financement et de la Caisse de dépôt et placement. Les grandes transformations qui marquent cette période culminent avec la nationalisation de l’hydroélectricité.

Jean Lesage se retire de la vie politique après avoir occupé le poste de chef de l’opposition de 1966 à 1970, et il travaille par la suite pour différentes entreprises privées. Parmi les lieux nommés en souvenir de ce premier ministre se trouvent, notamment, une circonscription électorale, une autoroute et l’aéroport international qui dessert la ville de Québec.

En 2012, en raison de son influence sur le cours de l’histoire du Québec, Jean Lesage a été désigné personnage historique. Pour plus de détails, consultez la fiche consacrée à ce premier ministre dans le Répertoire du patrimoine culturel du Québec.

Sources

Principales sources (Consultées en novembre 2020.)
Site Web de l'Assemblée nationale
Site Web du Répertoire du patrimoine culturel du Québec
Site Web du Dictionnaire biographique du Canada
Site Web Généalogie Québec
Site Web Ancestry
Plateforme de recherche Érudit

Date d'officialisation 1994-03-31

Spécifique Jean-Lesage

Générique (avec ou sans particules de liaison) Aéroport international

Type d'entité Aéroport

Région administrative Capitale-Nationale

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Québec (Ville)

Code géographique de la municipalité 23027

Latitude nord     Longitude ouest 46° 48' 00" 71° 23' 00"

Coordonnées décimales -71.38333      46.8

Carte topographique 1/50 000 21L/14

Carte topographique 1/20 000 21L/14-0101

Ancien nom

  • Aéroport de Québec

Nouvelle recherche

English  |  Español