Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable

Centre-du-Québec

Origine et signification Créée le 30 juin 1997 par décret, cette région administrative, d'une superficie de 6 952 km2, couvre la partie appelée Bois-Francs, au sud du Saint-Laurent, de l'ancienne région administrative de la Mauricie–Bois-Francs. Son nom exprime la position de cette région administrative au cœur du Québec habité. Situé à mi-chemin entre Montréal et Québec, le Centre-du-Québec est voisin de quatre autres régions administratives: la Mauricie au nord, l'Estrie au sud, la Chaudière-Appalaches à l'est et la Montérégie à l'ouest. Le Centre-du-Québec se compose des municipalités régionales de comté d'Arthabaska, de Bécancour, de Drummond, de L'Érable et de Nicolet-Yamaska. On y trouve 79 municipalités ainsi que deux réserves indiennes, nommées Odanak et Wôlinak, dans lesquelles résident des communautés abénaquises. Les trois rivières les plus importantes qui drainent le territoire de cette région administrative sont le Saint-François, la Nicolet et la Bécancour, qui se jettent dans le Saint-Laurent.

Sources

COMMISSION DE TOPONYMIE. Noms et lieux du Québec : dictionnaire illustré, Québec, Les Publications du Québec, 2006, 925 p.

Date d'officialisation 1997-08-14

Spécifique Centre-du-Québec

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Région administrative

Région administrative Centre-du-Québec

Municipalité régionale de comté (MRC) Arthabaska

Municipalité Victoriaville (Ville)

Code géographique de la municipalité 39062

Latitude nord     Longitude ouest 46° 02' 00" 71° 55' 00"

Coordonnées décimales -71.91666      46.03333

Carte topographique 1/50 000 21L/04

Carte topographique 1/20 000 21L/04-0101

Ancien nom

  • Mauricie–Bois-Francs  (Région administrative)

Nouvelle recherche

English  |  Español