Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable

Laval

Origine et signification L'Institut de la statistique du Québec a créé un territoire équivalent à une MRC, nommé Laval, qui correspond au territoire de la ville de Laval. Son nom rappelle la mémoire de François de Laval (Montigny-sur-Avre, France, 1623 - Québec, 1708). Éduqué chez les Jésuites au collège de La Flèche, il est ordonné prêtre le 1er mai 1647. En 1658, il est nommé vicaire apostolique à Québec; il s'embarque à La Rochelle, le 13 avril 1659. La Nouvelle-France compte alors quelque 2 000 habitants regroupés autour de trois centres : Québec, Trois-Rivières et Montréal. En 1674, monseigneur de Laval est désigné évêque de Québec. Âgé et malade, François de Laval se retire en 1688; monseigneur Jean-Baptiste de La Croix de Chevrières de Saint-Vallier le remplace. Sous son administration, monseigneur de Laval fonde le Grand Séminaire de Québec (1663), le Petit Séminaire de Québec en 1668 et, la même année, l'école des métiers à Saint-Joachim.Voir : Laval (Ville).

Sources

Bulletin de l'ISQ, février 2002.
VACHON, André, « Laval, François de », Dicitionnaire biographique du Canada en ligne.

Date d'officialisation 2002-04-12

Spécifique Laval

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Territoire équivalent à une MRC

Région administrative Laval

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Laval (Ville)

Code géographique de la municipalité 65005

Latitude nord     Longitude ouest 45° 35' 00" 73° 45' 00"

Coordonnées décimales -73.75      45.58333

Carte topographique 1/50 000 31H/12

Carte topographique 1/20 000 31H/12-0101

Ancien nom

  • Laval  (Municipalité régionale de comté)

    Municipalité régionale de comté de 245 km² située immédiatement au nord de l'île de Montréal et se confondant complètement avec la région administrative de Laval et la ville du même nom. Son territoire, entièrement compris dans les basses-terres du Saint-Laurent, englobe l'île Jésus, de même que plusieurs îles et îlots de son pourtour dans les rivières des Mille Îles et des Prairies. Par sa population, la MRC de Laval est la première du Québec, suivie par celle de Champlain. Aux termes de la Loi sur l'aménagement et l'urbanisme adoptée en 1979, la ville de Laval constitue une municipalité régionale de comté. Largement francophone et très majoritairement urbaine, la population de Laval occupe un espace restreint et à la géographie morcelée. Issu du regroupement de quatorze municipalités, le territoire de Laval se présente comme une courtepointe de zones urbaines, d'espaces cultivés et de franges périurbaines, de vieux noyaux villageois comme Sainte-Rose et Sainte-Dorothée, de secteurs pavillonnaires des années cinquante et soixante, de tours d'habitation contemporaines, de quartiers cossus, moyens ou modestes. Son nom rappelle la mémoire de François de Laval (1623-1708), premier évêque de Québec.

Nouvelle recherche

English  |  Español