Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable

Belvédère Kondiaronk

Origine et signification Accroché au flanc sud-est du mont Royal, ce belvédère naturel est aujourd'hui aménagé en terrasse. Il surplombe le centre-ville de Montréal, le Saint-Laurent et sa rive sud.

Ce nom rappelle le souvenir de Kondiaronk, chef tionontaté ou pétun de Michillimakinac, né aux environs de 1649. Ce dernier est surnommé « Le Rat » par les colons parce qu'il était un habile stratège. Kondiaronk possédait les nombreuses qualités d'un chef soucieux de défendre les intérêts de son peuple. Cet homme de paix de la nation wendate est décédé à l'Hôtel-Dieu de Montréal le 2 août 1701. Associé aux factions pro-françaises, et comme chef de file, il désirait bâtir une paix générale solide et surtout durable dont les nations amérindiennes, et en particulier son peuple, pourront tirer profit.

En 1700, Kondiaronk et Louis-Hector de Callière, gouverneur général de la Nouvelle-France, tentent de réunir diverses Premières Nations à Montréal pour conclure un précaire armistice, qui se transformera en signature de traité, connu sous l'appellation La Grande Paix de Montréal. Il fut signé le 4 août 1701, après les funérailles de Kondiaronk.

Le belvédère était autrefois connu sous l'appellation Belvédère du Mont-Royal.

Sources

COMMISSION DE TOPONYMIE. Noms et lieux du Québec : dictionnaire illustré, Québec, Les Publications du Québec, 2006, 925 p.

Date d'officialisation 2002-11-26

Spécifique Kondiaronk

Générique (avec ou sans particules de liaison) Belvédère

Type d'entité Belvédère

Région administrative Montréal

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Montréal (Ville)

Code géographique de la municipalité 66023

Latitude nord     Longitude ouest 45° 30' 12" 73° 35' 13"

Coordonnées décimales -73.58704      45.50345

Carte topographique 1/50 000 31H/12

Carte topographique 1/20 000 31H/12-0102

Nouvelle recherche

English  |  Español