Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Croissant De Mons


Origine et signification Cette voie de communication se trouve à Clarenceville, en Montérégie. Son nom rappelle le souvenir de Pierre Dugua de Mons (ou Du Gua de Monts).


Notice biographique

Pierre Dugua de Mons (ou Du Gua de Monts) (Royan, France, vers 1558 – Fléac-sur-Seugne, France, 1628) est un explorateur et un commerçant français, notamment connu pour son rôle dans la fondation de Québec. Noble de confession protestante, il gagne la faveur du roi Henri IV (1553-1610) en combattant à ses côtés la Ligue catholique durant les guerres de Religion (de 1562 à 1598). Ayant déjà participé à quelques expéditions au Nouveau Monde – dont celle qui a mené à la fondation du comptoir de Tadoussac par Pierre Chauvin de Tonnetuit (?-1603) en 1600 –, Pierre Dugua de Mons se voit confier, en 1603, le poste de lieutenant-général de l'Acadie et le monopole de la traite des fourrures, à la condition d'y établir des colons et d'évangéliser les Autochtones.

Après avoir formé une compagnie de traite et recruté des aventuriers de divers horizons, dont le cartographe Samuel de Champlain (vers 1574-1635), Pierre Dugua de Mons accoste au cap de La Hève, en Nouvelle-Écosse, au mois de mai 1604. Les membres de l'expédition explorent la région, puis hivernent à l'île Sainte-Croix avant de s'établir l'année suivante à Port-Royal, aujourd'hui Annapolis Royal. Malgré les profits de la traite, la compagnie de Pierre Dugua de Mons se révèle toutefois déficitaire en raison des frais élevés occasionnés par la colonisation et la concurrence avec le commerce illicite des fourrures. Pire encore, dès 1607, le roi envisage de révoquer son monopole. Pierre Dugua de Mons – qui regagne définitivement la France afin de défendre ses intérêts – ne parvient qu'à prolonger celui-ci pour une période d'un an en échange de la promesse d'établir un poste dans la vallée du Saint-Laurent. Confiant cette mission à son lieutenant Samuel de Champlain, il lui fournit tous les pouvoirs ainsi que le soutien matériel et financier nécessaire à la réussite de cette entreprise. Le 3 juillet 1608, Samuel de Champlain fonde Québec, le premier établissement français permanent en Amérique du Nord, mais le monopole de Pierre Dugua de Mons est tout de même aboli à la fin de l'année.

En 1610, Pierre Dugua de Mons est nommé gouverneur de la ville de Pons en récompense de ses services envers la couronne. Parallèlement à ses fonctions, il continue de participer activement au commerce avec la Nouvelle-France, important notamment la première cargaison de bois en provenance du Québec. Il se retire de la vie publique en 1622, mais demeure néanmoins actionnaire de plusieurs compagnies. 

Si la renommée de Pierre Dugua de Mons a été éclipsée par celle de Samuel de Champlain, sa contribution aux débuts de la colonisation de la Nouvelle-France et à la fondation de Québec n'en reste pas moins importante.

Sources

Dictionnaire biographique du Canada (consulté en novembre 2023)
Répertoire du patrimoine culturel du Québec (consulté en novembre 2023)
Site Web de l'Encyclopédie canadienne (consulté en novembre 2023)

Date d'officialisation 2022-06-09

Spécifique De Mons

Générique (avec ou sans particules de liaison) Croissant

Type d'entité Croissant

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Le Haut-Richelieu

Municipalité Clarenceville (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 56010

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, croissant De Mons

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Croissant De Mons

Nouvelle recherche

English  |  Español