Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable

Aln8baimenahan (Île)  - Variante traditionnelle autochtone
Île Ronde  - Nom officiel

Origine et signification Aln8baimenahan est le nom que les Abénakis, ou W8banakiak en langue abénakise, utilisent pour désigner l’île dont le nom officiel est Île Ronde. Cette île, d’une superficie de près de 1 km2, baigne dans la rivière Saint-François (ou Alsig8ntegw en langue abénakise), à Odanak.
Aln8baimenahan signifie « île des Autochtones », en référence à la présence séculaire d’Abénakis sur cette île. Plusieurs documents attestent de la présence ancienne des Abénakis sur ce territoire, dont l’une des cartes du Plan of Canada or the province of Quebec from the uppermost settlements to the island of Coudre as surveyed by order of his excellency governor Murray in the year 1760, 61, & 62, qui désigne celui-ci par le nom Indian Corn Lands. Jusqu’en 2012, cette île a été désignée sous le nom officiel d’Île Sakatouche, également d’origine abénakise; Sakatouche serait le nom d’un Abénakis qui aurait occupé l’île.
Il est à noter que la forme Alnôbaimenahan a aussi été relevée pour désigner cette île.
Le caractère « 8 », appelé ou latin, est l’une des 20 lettres de l’alphabet abénakis. Le « 8 » se prononce aon, un mélange des sons an et on.
Aln8baimenahan se prononce aln-aon-baé-mena-han.

Ancien nom

  • Île Sakatouche

    Le nom Île Sakatouche a été remplacé par celui d'Île Ronde le 16 mai 2012. Longue de 1,7 km et large de 850 m, l'île Ronde, inhabitée et presque entièrement boisée, est située dans la rivière Saint-François, à 5 km de son embouchure. Délimitée par le cours principal de cette rivière et par le chenal Laverdure, un mince filet d'eau qui détache l'île de la terre ferme à l'ouest, elle fait partie de la réserve indienne d'Odanak depuis 1700. Le nom Sakatouche serait le nom d'un Abénaquis qui a possédé l'île pendant un certain temps. De nos jours, les Abénaquis la connaissent sous la dénomination Alnôbaimenahan, « île des Amérindiens ».

Nouvelle recherche

English  |  Español