Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Avenue Madeleine-Raclos


Origine et signification Cette voie de communication se trouve à Bécancour, dans le Centre-du-Québec. D'une longueur d'environ 475 m, son tracé forme une demi-boucle qui débute et se termine à la rue André-Cyrenne.

Notice biographique

Madeleine Raclos (Chaumont-en-Bassigny, France, 1656 – Trois-Rivières, 1724) est une Fille du roi qui a émigré en Nouvelle-France en 1671. Partie de Dieppe à bord du navire Le Saint-Jean-Baptiste, elle arrive à Québec au mois d’août, en compagnie de ses sœurs, Françoise et Marie, et de leur père, l’écuyer Godebon Raclos. Ce dernier lui négocie un contrat de mariage avec Nicolas Perrot (vers 1642-1717), un explorateur, négociant de fourrures et interprète qui bénéficie déjà d’un certain renom en raison de ses relations avec les nations autochtones. Le 11 novembre 1671, Madeleine Raclos, qui sait écrire, épouse donc Nicolas Perrot à Cap-de-la-Madeleine, aujourd’hui un secteur de la ville de Trois-Rivières. Le couple s’établit à Bécancour et aura 11 enfants.

-->

Date d'officialisation 2023-09-21

Spécifique Madeleine-Raclos

Générique (avec ou sans particules de liaison) Avenue

Type d'entité Avenue

Région administrative Centre-du-Québec

Municipalité régionale de comté (MRC) Bécancour

Municipalité Bécancour (Ville)

Code géographique de la municipalité 38010

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, avenue Madeleine-Raclos

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Avenue Madeleine-Raclos

Nouvelle recherche

English  |  Español