Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable

Rivière Sainte-Anne
Teyaiar (Rivière)  - Variante traditionnelle autochtone

Origine et signification D'une longueur d'environ 120 km, la rivière Sainte-Anne prend sa source dans la réserve faunique des Laurentides, plus précisement dans le lac Sainte-Anne. Ce cours d'eau se jette dans le Saint-Laurent après avoir arrosé, dans son cours inférieur, les municipalités de Saint-Alban, de Saint-Casimir et de Sainte-Anne-de-la-Pérade. Rivière Sainte-Marie fut le nom primitif français de ce cours d'eau. Samuel de Champlain qui l'a baptisé ainsi en 1609, n'a cependant pas fourni le motif d'attribution de ce nom. Champlain a répété la même appellation dans son ouvrage de 1632, Les Voyages de la Nouvelle France occidentale dite Canada. La carte de Jean Bourdon dressée vers 1641, qui décrit le cours du fleuve Saint-Laurent de Tadoussac à Montréal, attribue le nom R St Anne à ce cours d'eau. Cette appellation devait dès lors s'imposer. On ignore l'origine de cette dénomination et aucune hypothèse ne peut être formulée sur le sujet. La rivière fut parfois appelée Sainte-Anne de La Pérade parce qu'elle arrose la municipalité de ce nom. Telahiar était le nom wendat (huron) de ce cours d'eau d'après le plan de 1829 du chef Nicolas Vincent. Cette rivière est surtout connue près de son embouchure, parce que chaque hiver on procède à l'installation d'un village temporaire de centaines sinon de milliers de maisonnettes installées sur la glace dans lesquelles touristes et résidents pratiquent la pêche blanche.

Sources

Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Sainte-Anne

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rivière

Type d'entité Rivière

Région administrative Mauricie

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Chenaux

Municipalité Sainte-Anne-de-la-Pérade (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 37205

Latitude               Longitude (coord. sexagésimales) 46° 33' 06" -72° 12' 02"

Latitude               Longitude (coord. décimales) 46.55167 -72.20069

Carte topographique 1/50 000 31I09

Carte topographique 1/20 000 31I09 -0102

Variante traditionnelle autochtone

  • Teyaiar (Rivière)

    Teyaiar est le nom que les Wendat utilisent pour désigner le cours d’eau dont le nom officiel est Rivière Sainte-Anne. L’embouchure de cette rivière se trouve à Sainte-Anne-de-la-Pérade, en Mauricie. Elle se jette dans le fleuve Saint-Laurent, après avoir traversé le territoire non organisé de Lac-Croche, Stoneham-et-Tewkesbury, Saint-Gabriel-de-Valcartier, Saint-Raymond, Sainte-Christine-d’Auvergne, Saint-Alban et Saint-Casimir. Les Wendat utilisent de longue date cette rivière pour se déplacer dans le territoire ainsi que pour pratiquer diverses activités traditionnelles, telles que la chasse, la pêche et la cueillette.

    Teyaiar signifie « les deux ailes sont représentées, figurées, peintes ». Ce nom provient de l’histoire de l’enlèvement d’une loutre par un oiseau qui aurait marqué la neige du bout de ses ailes. Ce récit, issu de la tradition orale huronne-wendat, a été raconté par le grand chef Nicolas Vincent Tsawenhohi (1769-1844) aux arpenteurs John Adams et James Baby lors d’une expédition d’arpentage.

Nouvelle recherche

English  |  Español