Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable

Mont Francis-Amyot

Origine et signification En 1936, le canoéiste franco-ontarien François (Francis) Amyot (1904-1962), six fois champion canadien de canoé, remporte la médaille d'or dans la course de canoés monoplaces (1 000 m) aux Jeux olympiques de Berlin. Plus tard, en 1955, il sera accueilli au Temple de la Renommée. En souvenir de cette brillante carrière sportive, la Commission de géographie du Québec, en 1976, année où se tenaient les Jeux olympiques de Montréal, nomme Mont Francis-Amyot une élévation atteignant 885 m d'altitude, située à 30 km au nord du Saguenay et à environ 50 km au nord-est de Chicoutimi.

Sources

Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1976-02-11

Spécifique Francis-Amyot

Générique (avec ou sans particules de liaison) Mont

Type d'entité Mont

Région administrative Saguenay–Lac-Saint-Jean

Municipalité régionale de comté (MRC) Le Fjord-du-Saguenay

Municipalité Mont-Valin (Territoire non organisé)

Code géographique de la municipalité 94930

Latitude nord     Longitude ouest 48° 36' 10" 70° 20' 12"

Coordonnées décimales -70.33666      48.60278

Carte topographique 1/50 000 22D/09

Carte topographique 1/20 000 22D/09-0101

Nouvelle recherche

English  |  Español