Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable

Chute Montmorency

Origine et signification La municipalité de Boischatel et l'arrondissement de Beauport, dans la ville de Québec, sont séparés par la chute Montmorency et la rivière du même nom. Cette chute d'une hauteur de 85 m, soit une fois et demie celle des chutes du Niagara, est située sur la rive nord du Saint-Laurent, directement à l'embouchure de la rivière Montmorency, vis-à-vis du pont de l'Île-d'Orléans. Une carte du voyage de Champlain (1608) inscrit « grand saut de Montmorency » pour désigner cette chute. Dans son récit de voyage de 1608 publié en 1613, le fondateur de Québec affirme que, vers le 2 juillet 1608, « j'ay nommé le sault de Montmorency ». Ce toponyme rappelle Charles de Montmorency, l'un des membres de l'illustre famille française et amiral de France, à qui Champlain avait dédié son livre publié en 1603. Aujourd'hui encore, la population locale dit Sault de la Montmorency au lieu de Chute Montmorency. Plusieurs versions de la légende de la Dame Blanche ont pour décor la chute Montmorency : il s'agit généralement d'une jeune fiancée qui, pendant le siège de Québec en 1759, tente de rejoindre son amoureux; découvrant que ce militaire a été tué, elle finit par se précipiter dans la cataracte. C'est pourquoi d'ailleurs que plusieurs affirment apercevoir, par les nuits de pleine lune, dans l'écume de la chute, le fantôme de la belle fiancée qui espère toujours retrouver son amoureux et le bonheur perdu. Il est d'ailleurs possible d'admirer la beauté de la chute et de découvrir son intérêt géographique depuis qu'un parc récréotouristique a été aménagé aux abords. On nomme Pain de Sucre la colline qui, l'hiver, s'amoncelle au pied de la chute. Il s'agit d'un cône de neige et de glace formé par la cristallisation de la vapeur d'eau et nommé ainsi par analogie avec les formations géologiques de dômes lisses appelées pains de sucre.

Sources

Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Montmorency

Générique (avec ou sans particules de liaison) Chute

Type d'entité Chute

Région administrative Capitale-Nationale

Municipalité régionale de comté (MRC) La Côte-de-Beaupré

Municipalité Boischatel (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 21045

Latitude nord     Longitude ouest 46° 53' 27" 71° 08' 52"

Coordonnées décimales -71.14777      46.89083

Carte topographique 1/50 000 21L/14

Carte topographique 1/20 000 21L/14-0202

Nouvelle recherche

English  |  Español