Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Chemin Johannsen


Origine et signification Cette voie de communication se trouve sur le territoire de la municipalité de La Pêche, en Outaouais. Son nom rappelle le souvenir de Herman Smith-Johannsen (1875-1987), dit Jackrabbit, pionnier de la pratique du ski au Québec.


Notice biographique

Herman Smith-Johannsen (Horten, Norvège, 1875 – Tonsberg, Norvège, 1987), dit Jackrabbit, est un pionnier de la pratique du ski au Québec, un ingénieur et un supercentenaire. S’étant initié au ski de randonnée dès l’âge de deux ans, il se distingue comme un skieur émérite dans sa Norvège natale au cours des années 1890. Ingénieur mécanique de profession, il s’installe aux États-Unis, en 1899. Affecté à la vente de machinerie lourde par son employeur, Herman Smith-Johannsen rencontre des trappeurs cris en raquettes à neige pendant l’un de ses voyages d’affaires dans le nord de l’Ontario. Ceux-ci, impressionnés par la vitesse à laquelle il se déplace sur ses skis, lui donnent alors son surnom de Jackrabbit par analogie à la rapidité du lièvre (jackrabbit en anglais) et s’initient à ce nouveau moyen de locomotion.

Installé avec sa famille à Lake Placid, dans l’État de New York, mais travaillant à Montréal à compter de 1919, Herman Smith-Johannsen contribue à l’essor du ski dans le nord-est des États-Unis et au Québec pendant les années 1920. En 1928, il participe notamment à l’organisation du premier slalom du Canada, au mont Tremblant. Or, ruiné par la Grande Dépression, Herman Smith-Johannsen s’établit à Piedmont en 1932 et se consacre dès lors à la promotion de sa passion de toujours. Jackrabbit entreprend de tracer et d’entretenir des pistes de ski de fond un peu partout dans les Laurentides, dont le célèbre sentier Maple Leaf entre Shawbridge (aujourd’hui la ville de Prévost) et Labelle. Infatigable, il supervise également la construction de rampes de saut à ski, partage ses connaissances, dirige des randonnées et organise des compétitions. Coïncidant avec la montée en popularité du ski, son action contribue grandement à la croissance de l’industrie touristique dans les Laurentides.

Dans le contexte des fêtes du centenaire du Canada, en 1967, Herman Smith-Johannsen est l’un des promoteurs du Marathon canadien de ski. Malgré ses 92 ans, il parcourt pour l’occasion le circuit d’environ 190 km entre Lachute et Ottawa. Pendant les années 1970 – alors que le ski de fond connaît une vague de popularité sans précédent au Québec –, Jackrabbit devient une icône. En reconnaissance de ses nombreuses contributions à son sport, Herman Smith-Johannsen reçoit l’Ordre du Canada en 1972, puis il est intronisé au Temple de la renommée des sports du Canada en 1982. Attribuant d’ailleurs sa longévité exceptionnelle aux bienfaits du ski de randonnée, Jackrabbit continue de s’y adonner de manière quasi quotidienne jusqu’à l’âge de 106 ans. Il meurt en janvier 1987, alors qu’il était, à 111 ans, l’homme le plus âgé de l’humanité. 

Sources

Site Web de l'Encyclopédie canadienne (consulté le 25-07-2022)
Site Web de Radio-Canada (consulté le 25-07-2022)
Site Web du Musée canadien du ski (consulté le 25-07-2022)
Site Web du Musée du ski des Laurentides (consulté le 25-07-2022)

Date d'officialisation 1996-12-13

Spécifique Johannsen

Générique (avec ou sans particules de liaison) Chemin

Type d'entité Chemin

Région administrative Outaouais

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Collines-de-l'Outaouais

Municipalité La Pêche (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 82035

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, chemin Johannsen

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Chemin Johannsen

Nouvelle recherche

English  |  Español