Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable







Rue Marcelle-Ferron


Origine et signification Cette voie de communication se trouve à Louiseville, en Mauricie, dans un quartier résidentiel situé près de la rive est de la rivière du Loup. D’une longueur de 200 m, son tracé forme une demi-boucle qui débute et se termine à la rue Manereuil.


Notice biographique

Marcelle Ferron (Louiseville, 1924 – Montréal, 2001) est une artiste qui s’est illustrée comme peintre, sculpteure et verrière. Initiée à la peinture automatiste par le peintre Paul-Émile Borduas, elle élabore un style personnel qui l’amène à signer le Refus global en 1948. De 1953 à 1966, Marcelle Ferron vit à Paris, participe à plusieurs expositions et acquiert une reconnaissance internationale. C’est en France qu’elle découvre l’art du vitrail. De retour au Québec, elle se consacre pleinement au travail du verre et crée d'immenses verrières intégrées à l'architecture, notamment pour des stations du métro de Montréal ainsi que pour des édifices publics situés au Québec et ailleurs dans le monde. Au cours de sa carrière, Marcelle Ferron multiplie les conférences et participe à des expositions dans les grandes villes européennes et nord-américaines. En 1983, elle est la première femme à recevoir le prix Paul-Émile-Borduas en reconnaissance de l'ensemble de son œuvre. Marcelle Ferron est nommée chevalière de l'Ordre national du Québec en 1985, puis grande officière en 2000.

Consultez la fiche consacrée à cette femme dans le Répertoire du patrimoine culturel du Québec.

Date d'officialisation 2017-08-31

Spécifique Marcelle-Ferron

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Mauricie

Municipalité régionale de comté (MRC) Maskinongé

Municipalité Louiseville (Ville)

Code géographique de la municipalité 51015

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Marcelle-Ferron

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Marcelle-Ferron

Nouvelle recherche

English  |  Español