Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable

Kischaakw (Chute)  - Variante traditionnelle autochtone
Qurlutualuk (Chute)  - Variante traditionnelle autochtone
Chute du Calcaire  - Nom officiel

Origine et signification Qurlutualuk est le nom que les Inuits utilisent pour parler de la chute du Calcaire. Il signifie « la grande chute [d'eau] ».

Sources

MÜLLER-WILLE, Ludger. Enquête Kangiqsualujjuaq et Kuujjuaq [Rapport], 1982.

MÜLLER-WILLE, Ludger. Répertoire toponymique inuit du Nunavik (Québec, Canada), Institut culturel Avataq, 1987, page 355.

Variante traditionnelle autochtone

  • Kischaakw (Chute)

    Kischaakw est le nom que les Naskapis utilisent pour désigner la chute dont le nom officiel est Chute du Calcaire. Cette dernière se trouve sur le cours de la rivière Caniapiscau, 27 km en amont de sa rencontre avec la rivière aux Mélèzes. Elle est située à 87 km au sud-ouest de Kuujjuaq, dans le territoire non organisé de Rivière-Koksoak, dans le Nord-du-Québec.

    Kischaakw signifie « chute ». Marguerite MacKenzie relevait la forme Kaschàkus en 1979.

    La chute est mentionnée dans le conte Âchâna Kâ-nûchîhkâkuch Îyuch (qui a été traduit par Des rencontres avec Âchân), raconté par John Peastitute (1896-1981), un aîné naskapi. Dans le récit, la chute est un obstacle sur l’itinéraire des protagonistes lors de leur descente de la rivière Caniapiscau. Dans un autre conte, Kâ-nipâpâwânûuch (que l’on peut traduire par Noyades), elle est le lieu où un dénommé Patuwakin trouva la mort, probablement avalé par la puissance des eaux et dont on ne retrouva jamais le corps.

    Dans le syllabaire naskapi, le nom est représenté par la forme ᑭᔅᒐᒄ.

    Kischaakw se prononce ki-stshak.

Ancien nom

  • Chute Limestone

Nouvelle recherche

English  |  Español