Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable

Grand lac Saint-François
8nkawbagak (Lac)  - Variante traditionnelle autochtone

Origine et signification Cette vaste nappe d'eau de l'Estrie est partagée entre les MRC des Appalaches et du Granit et est comprise en partie dans le parc national de Frontenac. Le lac présente une forme allongée qui s'étend sur plus de 25 km et sa largeur varie généralement entre 1,5 et 2,5 km; c'est vis-à-vis de l'embouchure de la rivière de l'Or qu'il est le plus large. Il couvre 51 km². Source principale de la rivière Saint-François, le Grand lac Saint-François alimente le lac Aylmer dont il est distant de 14 km. Le lac et cette rivière ont un nom d'origine commune : ce nom est celui de François de Lauson dont le père, Jean, s'est vu accorder, dès 1635, par la Compagnie des Cent-Associés, la seigneurie de La Citière, bornée par ce cours d'eau, comme le mentionne un acte signé de la main du gouverneur de Montmagny en 1638. À 1,5 km, au nord-ouest du Grand lac Saint-François s'étend le Petit lac Saint-François. C'est notamment pour éviter la confusion avec ce dernier et avec les autres lacs du Québec appelés officiellement « Lac Saint-François » que la Commission de toponymie a, le 10 mai 2007, à la demande des municipalités riveraines, officialisé le nom « Grand lac Saint-François » en remplacement de la désignation « Lac Saint-François ». Les Abénaquis appellent ce lac « Ônkobagak », nom qui signifie au lac relié, ou encore, selon d'autres sources, « Mesanebesek », de signification inconnue.

Sources

Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994, 1996 et 2006 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.
La toponymie des Abénaquis, Commission de toponymie, 1985.
Le site Web de la SÉPAQ, consulté le 4 mai 2007.

Date d'officialisation 2007-05-10

Spécifique Saint-François

Générique (avec ou sans particules de liaison) Grand lac

Type d'entité Lac

Région administrative Estrie

Municipalité régionale de comté (MRC) Le Granit

Municipalité Lambton (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 30095

Latitude nord     Longitude ouest 45° 53' 55" 71° 09' 30"

Coordonnées décimales -71.15833      45.89861

Carte topographique 1/50 000 21E/14

Carte topographique 1/20 000 21E/14-0202

Variante traditionnelle autochtone

  • 8nkawbagak (Lac)

    8nkawbagak est le nom que les Abénakis, ou W8banakiak en langue abénakise, utilisent pour désigner la vaste étendue d’eau dont le nom officiel est Grand lac Saint-François. Situé en Estrie et en Chaudière-Appalaches, en partie dans le parc national de Frontenac, ce lac couvre une superficie de 51 km². De forme allongée, il s'étend sur plus de 25 km et sa largeur varie généralement entre 1,5 et 2,5 km. C'est vis-à-vis de l'embouchure de la rivière de l'Or qu'il est le plus large. Source principale de la rivière Saint-François, le Grand lac Saint-François alimente le lac Aylmer, dont il est distant de 14 km.

    Le mot abénakis 8nkawbagak désigne le passage qui relie deux étendues d’eau. Dans le cas présent, on fait référence au resserrement entre le bassin principal du Grand lac Saint-François et la baie Sauvage, l’une de ses échancrures. 8nkawbagak peut donc être traduit par « ce qui relie les lacs », « au lac relié », « détroit » ou « rétrécissement ».

    On rencontre aussi les variantes 8nkobagak, 8nkwbagw et Ônkobagak. Il est à noter que Ônkobagak est une translittération de la forme 8nkobagak. Le nom Mesanebesek a aussi été relevé pour désigner ce lac. L’origine de cette appellation n’est cependant pas connue.

    Le caractère « 8 », appelé ou latin, est l’une des 20 lettres de l’alphabet abénakis. Le « 8 »se prononce aon, un mélange des sons an et on.

    8nkawbagak se prononce on-kao-ba-gaque.


Ancien nom

  • Lac Saint-François

Nouvelle recherche

English  |  Español