Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Retour aux résultats Version imprimable

Lac Colombet
Irqasarvik (Lac)  - Variante traditionnelle autochtone
Waapinikuskaan (Lac)  - Variante traditionnelle autochtone
Wapaniskan (Lac)  - Variante traditionnelle autochtone

Origine et signification Dans le territoire non organisé de Rivière-Koksoak, à quelques kilomètres au nord du lac Canichico, un élargissement de la rivière Swampy Bay, et du lieu-dit de Fort Mackenzie, à environ 35 km à l'ouest du lac Le Moyne et à une quarantaine de kilomètres au nord-est du lac Cambrien, se trouve le lac Colombet. Ce dernier reçoit les eaux de ses voisins nord, les lacs Rouvière, Kapikasuw et Leroux, et se déverse immédiatement à l'ouest, dans la Caniapiscau. Il possède une superficie de 82 km², une longueur de 25 km et une largeur de 7 km. Situé dans une région cartographiée vers 1944, ce plan d'eau porte alors le nom de Lac Wapanikskan. Deux ans plus tard, sur une carte de la province de Québec, il apparaît sous l'appellation qu'on lui connaît encore aujourd'hui. Par cette désignation, on a voulu souligner le courageux geste du sieur de Colombet – certains écrivent Colombes –, lieutenant réformé qui, à la tête d'une vingtaine d'habitants de l'île de Montréal, affronta un groupe d'Iroquois bien supérieur en nombre, venus là par la rivière des Prairies. Un féroce engagement eut lieu le 2 juin 1690 et se solda par la mort de Colombet et de quelques-uns de ses compagnons. Les alliés amérindiens de l'Angleterre, en guerre contre la France du Roi-Soleil depuis 1689, étaient cependant vaincus, du moins cette fois-là. Les Innus désignent cette nappe d'eau par Kasakaupuyau, « lac étroit et broussailleur » et Wapanikuskan, « lancer la ligne de pêche de la rive ». Variante : Lac Beaucours.

Sources

Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Colombet

Générique (avec ou sans particules de liaison) Lac

Type d'entité Lac

Région administrative Nord-du-Québec

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Rivière-Koksoak (Territoire non organisé)

Code géographique de la municipalité 99902

Latitude               Longitude (coord. sexagésimales) 56° 57' 53" -68° 54' 40"

Latitude               Longitude (coord. décimales) 56.96472 -68.91111

Carte topographique 1/50 000 24C15

Carte topographique 1/20 000 24C15 -0201

Variantes traditionnelles autochtone

  • Irqasarvik (Lac)

    Irqasarvik est le nom que les Inuits utilisent pour parler du lac Colombet. Il signifie « le lieu où l'on pêche à la ligne ».

  • Waapinikuskaan (Lac)

    Waapinikuskaan est le nom que les Naskapis utilisent pour désigner le plan d’eau dont le nom officiel est Lac Colombet. Ce lac est situé à 130 km au sud de Kuujjuaq, dans le territoire non organisé de Rivière-Koksoak, dans le Nord-du-Québec. Plus précisément, il se trouve à 4 km au nord de la rivière Swampy Bay et jette ses eaux dans la rivière Caniapiscau.

    Waapinikuskaan signifie « lac où l’on pêche à l’aube ».

    Dans le conte Kwâspâhutâsunânûuch: Pwâtimâkinisî ûhch Wâskâhîkinîhch îs (que l’on peut traduire par Transport de denrées à Fort Mackenzie depuis Fort Chimo), John Peastitute (1896-1981), un aîné naskapi, mentionne que les Naskapis rencontraient ce lac lorsqu’ils empruntaient un itinéraire à l’intérieur des terres pour se déplacer de Fort Chimo à Fort Mackenzie.

    Il est à noter que l’on trouve aussi les noms Kasakaupuyau, Wapanikuskan, Wapinukuskan et Wàpinukuskan pour désigner ce lac.

    Dans le syllabaire naskapi, le nom Waapinikuskaan est représenté par la forme ᐛᐱᓂᑯᔅᑲᓐ.

    Waapinikuskaan se prononce wa-pi-ni-kou-skan.

  • Wapaniskan (Lac)

    Wapaniskan est le nom que les Innus utilisent pour parler du lac Colombet. Il signifie « là où l'on peut pêcher sur le bord du lac ».

Anciens noms

  • Lac Beaucours

  • Lac Wapanikskan

Nouvelle recherche

English  |  Español