Logo du gouvernement du Québec.
Commission de toponymie

Recherche avancée

Chroniques

La danse des abeilles

Parmi les noms de lieux qui rappellent l’abeille, mentionnons le nom Lac du Mange-Abeille, qui désigne un lac du territoire non organisé de Passes-Dangereuses, au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Dans la langue populaire, mange-abeille est un surnom donné au tyran tritri, un oiseau passereau qui, on peut s’en douter, apprécie particulièrement les abeilles!

Dans la ville de Laval, il existe un secteur où les voies de communication sont désignées par des noms en lien avec les abeilles, comme Rue de la Reine, Rue du Rucher ou encore Rue de la Butineuse. Fait amusant, on y trouve plusieurs maisons ayant un plan en forme d’alvéoles.

© Gouvernement du Québec

Les noms d’un lac de la réserve faunique de Port-Cartier–Sept-Îles et d’une rue de Sherbrooke, inspirés d’œuvres de poètes québécois, viennent ajouter une touche de miel sur le gâteau. Il s’agit des noms Lac au Bruit d’Abeille, qui reprend une expression tirée du poème L’été, de Gilles Vigneault, et Rue des Mille-Abeilles, qui reprend le titre d’un poème d’Alain Grandbois.

Chronique parue le 23 mai 2024.

Date de la dernière mise à jour : 2024-05-15